Port-au-Prince, le 20 novembre 2017. A l' occasion de la Journée internationale des droits de l'Enfant, l'Union européenne réitère son attachement à la cause de la défense des droits des enfants. Aujourd'hui encore, les enfants sont, à travers le monde, victimes de toutes sortes de violence d'ordre physique, psychologique et émotionnel, privés de protection contre les conflits et les abus. Pour des milliers d'entre eux, l'accès à une éducation de qualité, à la santé, à une alimentation adéquate, demeurent une véritable gageure.

Le gouvernement Trump met fin à un programme temporaire de résidence ayant permis à quelque 60 000 Haïtiens de résider et de travailler aux États-Unis depuis un puissant séisme en 2010 en Haïti. En fait, le programme sera prolongé une dernière fois jusqu’en juillet 2019 afin de donner aux Haïtiens du temps pour préparer leur retour dans leur pays natal, selon l’annonce faite lundi par le département de la Sécurité intérieure.

Walter Bagehot, un  des précurseurs de la pensée aronienne, pose la réflexion sur l’évolution sociale par l’importance que joue le concept de discussion au regard des libertés et des faits politiques. Les sapiens sont à même de résoudre leurs problèmes en mettant au tapis les faits, en débattant et en apportant les solutions, au travers des contradictions.

Par principe, il faut combattre le fléau de la corruption dont les effets peuvent se résumer en trois points :

  1. Concentration des richesses du pays entre les mains d’un petit groupe d’occupants du pouvoir politique et de certains affairistes nationaux et internationaux. Donc pauvreté de masse.
  2. Extinction du goût du travail chez ceux-là qui la pratiquent ou qui la subissent. C’est pourquoi l’on voit bien que l’appareil d’État dans notre pays est toujours au ralenti et notre productivité si faible.
  3. Sale réputation de notre pays dont les ressortissants sont mis à l’index à l’étranger, réputation qui repousse les investissements sains, internationaux et nationaux.

Port-au-Prince, 8 novembre 2017. L'audit organisationnel de la problématique  de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, démarré en Haiti en mars 2017, a livré aujourd'hui ses premiers résultats, dans le cadre d'un atelier de restitution organisé au siège de la Primature, en présence des représentants de l'Union européenne, des Ministres de  l'Agriculture, des ressources naturelles et du développement rural, de la Santé publique et de la population, des Affaires sociales et du travail, de l'Educatio nationale et de la formation professionnelle, et d'autres organismes de l'Etat concernés par cette thématique

View the embedded image gallery online at:
http://infohaiti.net/#sigProIdb3708dbf41
 Trois haitiano-américains, Jean Bradley Derenoncourt, Natacha Clerger et Eunice Delice Zeigler siègeront respectivement aux conseils municipaux de Brockton , de Randolph et de Methuen. M. Derenoncourt et Mme Clerger le seront a titre de Conseiller général (Councilor at Large) et Mme Delice-Zeigler va représenter le District-Est au Conseil municipal de Methuen pour les deux prochaines années à partir de janvier 2018.

Avertissement
Ce rapport devrait englober la situation des migrants haïtiens vue par les représentations diplomatiques des pays concernés. Mais de ceux-ci, la République Dominicaine, les Îles Turks et Caïcos (territoire d’outre-mer anglais), le Panama et le Canada n’y sont pas compris. Explication :

16 octobre 2017 – Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s'est félicité lundi du début des activités de la nouvelle Mission des Nations Unies pour l'appui à la justice en Haïti (MINUJUSTH). La MINUJUSTH remplace la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) dont le mandat a pris fin dimanche. « La fermeture de la MINUSTAH témoigne des progrès accomplis par Haïti en 13 ans. Le Secrétaire général exprime sa gratitude aux personnels civils et en uniforme qui ont servi au sein de la MINUSTAH et à tous les pays contributeurs de troupes et de forces de police », a déclaré son porte-parole, Stéphane Dujarric.

A l'Hôtel Intercontinental Yokohama Grand une grande partie de la délégation des grenadiers a pris place ce samedi 7 octobre 2017 à 16 PM après un périple en avion d'environ 13 heures d'horloge pour la plupart de ses membres.

Depuis tantôt deux semaines, l’opposition au pouvoir de Jovenel Moïse a repris du poil de la bête. Le montage du budget 2017-2018 en est pour eux une manne bénie. Grèves, manifestations souvent accompagnées de violences ont caractérisé les mouvements de ces derniers jours. Pour la principale dirigeante du RDNP, Mme Mirlande Manigat, grande figure de la politique haïtienne, il y avait moyen d’épargner à la nation cette crise de plus et inopportune.

Le lundi 2 octobre 2017, des syndicalistes de transport annoncent en  grande pompe une grève générale de 2 jours sur toute l’étendue du territoire national. L’objectif n’est autre que de forcer l’Exécutif à revoir le budget 2017-2018, qu’ils qualifient de criminel. La population est dans l’expectative dans la mesure ou une autre catégorie de syndicalistes affirment haut et fort qu’il n’y aura pas de grève. Sur les ondes des stations de radio, les deux groupes se lancent dans une grande bataille d’accusations et de contre accusations. Qui a tort ? qui a raison ?

Le tourisme rural peut se définir comme : « un tourisme qui se pratique en dehors de l’espace urbain ou de la ville, qui s’appuie sur les atouts naturels et culturels du milieu rural dans une démarche tant de rapprochement social valorisant (en termes de proximité, de respect mutuel et d’apprentissage), que de consommation responsable garantissant des retombées directes pour la population locale, tout en étant respectueuse de ses valeurs et de l’environnement. » Ce qui permet d’inclure dans le tourisme rural,  pour reprendre De Sousa Santos, un type lié aux valeurs (tourisme responsable, solidaire, écologique, communautaire) et un autre type lié aux pratiques (écotourisme, agritourisme, tourisme religieux).

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)