Sunday, May 26, 2024
HomeMASSACHUSETTSBostonLA MAIRESSE WU ET LE BUREAU DE L’ACCÈS AUX LANGUES ET AUX...

LA MAIRESSE WU ET LE BUREAU DE L’ACCÈS AUX LANGUES ET AUX COMMUNICATIONS FONT PROGRESSER LES PLANS D’ACCÈS AUX LANGUES ET AUX COMMUNICATIONS DANS 19 SERVICES AFIN D’AMÉLIORER L’ACCÈS ET L’EXPÉRIENCE DES RÉSIDENTS AVEC LES SERVICES DE LA VILLE

Plans visant à améliorer les efforts des services municipaux pour garantir que les résidents puissent mieux accéder aux programmes, services et informations de la ville et s’y engager

BOSTON – Lundi, 8 avril 2024 – la mairesse Wu et le bureau de l’accès aux langues et aux communications (OLCA) ont publié des plans d’accès aux langues et aux communications pour 19 services municipaux. Ces plans sont l’aboutissement de 12 mois de collaboration entre le personnel de l’OLCA et les départements pour s’assurer que les services, les activités et les informations des départements sont accessibles aux personnes qui s’expriment dans une langue autre que l’anglais ou aux personnes souffrant d’un handicap lié à la communication.

« S’assurer que nos services municipaux fournissent des services d’accès à la langue et à la communication accessibles et intentionnelles aux résidents et aux familles est essentiel pour faire de Boston une ville pour tous », a déclaré la mairesse Michelle Wu. « Ces plans départementaux essentiels constituent une étape importante dans la construction d’une ville véritablement accueillante pour tous, et je suis ravi de voir comment ces changements cruciaux pour l’accès aux langues et aux communications servent les Bostoniens. »

« La langue que nous parlons ne devrait jamais être un obstacle à l’accès aux services ou à la participation à la vie civique », a déclaré Mariangely Solis Cervera, responsable de l’équité et de l’inclusion. « Ces plans reflètent notre volonté de faire tomber ces barrières et de créer une ville où chaque voix est entendue et où chaque besoin est satisfait. »

L’année dernière, le maire Wu a annoncé la première phase de la mise en œuvre à l’échelle de la ville de la politique d’accès à la langue et à la communication de Boston. Les efforts de mise en œuvre comprennent la création de plans d’accès aux langues et aux communications publiques, l’identification et la traduction de documents et d’informations essentiels, l’identification de programmes et d’événements critiques et la formation de l’ensemble du personnel du département à la fourniture de services d’accès aux langues et aux communications.

La première phase du processus de mise en œuvre se concentrera sur un ensemble de départements, classés comme départements de niveau I, qui jouent un rôle essentiel dans le bien-être et la sécurité des citoyens, ainsi que dans l’accès aux informations essentielles. Les départements de niveau 1 participant à cette première phase sont les suivants :

Le bureau pour la responsabilité et la transparence, le bureau de la gestion des urgences, le bureau chargé du logement, le bureau pour la justice alimentaire, le département des élections, le bureau des services de quartier, le bureau de l’organisation civique, BOSTON311, la division de la trésorerie-perception, le bureau de communication du maire et le cabinet chargé de l’équité et de l’inclusion comprennent: le bureau pour l’émancipation des hommes noirs, le bureau chargé du logement, le bureau chargé du logement, le service du logement équitable et de l’équité.

Grâce à la coordination avec les différents départements, ce travail a permis d’améliorer la prestation de services dans les différents départements, ce qui s’est traduit par des expériences positives pour les résidents. Les améliorations comprennent, sans s’y limiter, les éléments suivants : Les alertes textuelles d’urgence de la ville sont communiquées en 11 langues, le quartier général de la police de Boston et les bureaux de district fournissent des services d’interprétation par téléphone ou par l’intermédiaire d’une caméra web lorsqu’ils aident leurs administrés, les bureaux de vote sont dotés de personnel bilingue et d’interprètes professionnels.

Les résidents ont le droit de déposer une plainte auprès du Bureau de l’accès aux langues et aux communications s’ils estiment avoir fait l’objet d’une discrimination. La ville n’exerce pas de représailles parce qu’une personne a déposé une plainte pour discrimination fondée sur le statut de LOTE ou le handicap. Visiter le site boston.gov/lca pour plus d’informations sur la manière de déposer une plainte en ligne, par téléphone, par courrier électronique ou en personne.

« En tant qu’apprenant de l’anglais et immigré aux États-Unis, j’ai vécu personnellement les graves conséquences que les barrières linguistiques peuvent avoir sur la santé et le bien-être des individus et des familles. La langue peut être un outil magnifique qui rapproche les gens, crée la confiance et favorise la collaboration », a déclaré Jeniffer Vivar Wong, directrice de l’accès aux langues et à la communication. « C’est pourquoi notre bureau a pour priorité de veiller à ce que chaque département fournisse des services intentionnels d’accès aux langues et aux communications à tous les électeurs. Nous savons à quel point il est essentiel de procéder à des changements systémiques dans toute la ville pour que tous les Bostoniens se sentent accueillis, entendus et vus dans la ville de Boston. Ce travail n’aurait pas été possible sans le travail acharné et l’engagement de l’équipe de LCA et des partenaires du département. »

S’appuyant sur la vision du maire Wu de créer une ville où chaque habitant se sent chez lui, le Bureau du maire pour l’accès aux langues et à la communication (OLCA) s’efforce de permettre aux locuteurs de toutes les langues et de toutes les capacités de communication de bénéficier de l’ensemble des services offerts par la ville de Boston. Pour en savoir plus sur l’OLCA boston.gov/lca

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES