Tuesday, April 23, 2024
HomeMASSACHUSETTSBostonL'hypertension artérielle : causes, symptômes, diagnostic et traitements

L’hypertension artérielle : causes, symptômes, diagnostic et traitements

9 Janvier 2022 – L’hypertension artérielle (HTA) correspond à une hyperpression du sang sur la paroi des artères. Elle est la plus fréquente des affections cardiovasculaires, touchant environ 20% de la population. Son incidence augmente avec l’âge et touche 90% des personnes âgées de 85 ans.

Le point sur cette maladie, son diagnostic et ses traitements.
L’hypertension artérielle (HTA) est l’élévation permanente des chiffres de la pression artérielle (dite tension artérielle ou TA) au dessus de 14/9. Idéalement, elle est de 12/8. C’est une maladie fréquente qui augmente avec l’âge, avec une composante héréditaire.

Avant d’affirmer une hypertension artérielle chez un patient, le médecin doit se donner un délai et s’assurer de la permanence des chiffres tensionnels en surveillant régulièrement le patient (la tension artérielle varie au cours de la journée) et en lui prenant la tension avec un manomètre à mercure, au repos en position couchée, au moins deux fois en 15 jours.

On parle d’hypertension artérielle permanente lorsque la TA est tout le temps élevée. Le chiffre de la valeur minimale est important car il traduit directement la souplesse et la résistance des parois artérielles.

Les signes de l’hypertension artérielle

En général, l’hypertension artérielle ne donne aucun symptôme susceptible d’alerter le patient. C’est fréquemment une découverte d’examen médical effectué à titre de routine. Parfois, cependant, certains signes font suspecter une hypertension artérielle :

Des maux de tête le matin sur le sommet ou derrière la tête ;
Des étourdissements ;
Des troubles visuels : mouches volantes, brouillard devant les yeux…
Une fatigue ;
Des saignements de nez ;
Des hémorragies conjonctivales ;
Des crampes musculaires ;
Une pollakiurie (envie fréquente d’uriner) ;
Une dyspnée (gêne respiratoire traduisant une insuffisance ventriculaire gauche).

Lorsque le médecin a découvert une hypertension artérielle, il la contrôle à plusieurs reprises dans des conditions différentes : repos, effort, debout, couché, bras droit puis bras gauche… Il s’assure ainsi de sa permanence. La généralisation des appareils de mesure de la pression artérielle pour grand public permet au patient de surveiller sa pression artérielle dans les conditions de sa vie quotidienne.

 

SOURCE : DOCTISSIMO.FR

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES