Tuesday, July 23, 2024
HomeHAITIPolitiqueLe Premier Ministre Garry Conille revient au pays : « avec le...

Le Premier Ministre Garry Conille revient au pays : « avec le sentiment du travail accompli »

Port-au-Prince – Par YPM – Avec une aide publique au développement de moins 800 Millions de dollars, des projets décousus qui ne sont pas conformes avec la réalité que vit Haïti, le Premier Ministre Garry Conille en visite à Washington a jugé bon de recadrer la forme de coopération avec les institutions financières internationales et les partenaires privilégiés d’Haïti pour un maximum d’efficacité au bénéfice de la population qui est en détresse.

De retour à Port-au-Prince ce samedi 6 juillet 2024, le Premier Garry Conille estime avoir eu des discussions très productives avec des responsables de la Banque mondiale, de la Banque Interaméricaine de Développement (BID), le Conseil de sécurité des Nations unies, le Conseil économique et social des Nations Unies (Ecosoc) afin que les mécanismes d’aide à Haïti puissent produire des résultats tangibles. A en croire le Chef de Gouvernement, l’accompagnement de l’international à Haïti doit être ciblé, cohérent et efficace.

Le Chef de Gouvernement indique avoir attiré l’attention durant ces séances de travail avec ses interlocuteurs internationaux notamment sur les points suivants : la concrétisation des engagements pris en faveur d’Haïti qui devrait être accélérée, la revision des portefeuilles destinés au pays distinctement de chaque institution et une nouvelle contextualisation des priorités.

« Il faut au plus vite résoudre le problème de l’insécurité, reconstruire des postes de police, les centres de santé, rouvrir les écoles, mettre en place des programmes sociaux, il faut agir sur l’ensemble de ces priorités » a insisté le Chef du Gouvernement.

En visite au Département d’Etat, le Premier Ministre Conille a mis l’emphase sur la nécessité de renforcer la Police haïtienne qui a besoin d’avoir l’entière confiance de la population haïtienne. Outre la sécurité, le Chef du Gouvernement a évoqué l’épineuse question de l’organisation des prochaines élections dans le pays afin de revenir à la normalité constitutionnelle. A New York, devant le Conseil de Sécurité des Nations-Unis ,le Premier Ministre estime avoir donné le ton en en rassurant les États membres qu’il y a une gouvernance qui fonctionne en Haïti à partir de l’accord du 3 avril 2024.

« Au Conseil de Sécurité, nous avons eu de bonnes discussions et nous avons su éliminer un certain scepticisme tout en présentant les défis et les opportunités historiques » a fait savoir le Premier Ministre qui a réaffirmé que le dossier de la sécurité est avant tout une affaire haïtienne, mais cependant il y a un devoir de la solidarité internationale de la communauté internationale.

A Miami, le Premier Ministre a rencontré les élus d’origine haïtienne et l’implication concrète de la diaspora dans la transition a été largement débattue sur une base pratique suivant des propositions, projets et supports.

« Je suis revenu avec le sentiment du travail accompli » a fait savoir le Chef du Gouvernement Garry Conille qui durant son périple était accompagné de son directeur de cabinet, Nesmy Manigat, de la ministre de l’Economie et des Finances, de la Planification et de la Coopération externe Marie D.A. Ketleen Florestal, de la ministre des Affaires étrangères et des Cultes et des Haïtiens vivant à l’étranger Dominique Dupuy et du gouverneur de la Banque de la République d’Haïti Ronald Gabriel.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES