Wednesday, September 28, 2022
Home INTERNATIONAL Etats-Unis Trump refuse de rebaptiser les bases militaires honorant des généraux sudistes

Trump refuse de rebaptiser les bases militaires honorant des généraux sudistes

Le président américain Donald Trump s’est dit mercredi catégoriquement opposé à l’idée de rebaptiser des bases militaires portant le nom de généraux sudistes, y voyant un manque de respect pour les soldats. Les tweets présidentiels interviennent au moment où les manifestations contre le racisme, consécutives à la mort de George Floyd sous le genou d’un policier blanc, ont relancé avec vigueur le débat sur le passé esclavagiste du pays.


Ce n’est pas la première fois que Donald Trump se range de ce côté sur ce sujet sensible aux Etats-Unis où certains voient dans l’hommage rendu aux Sudistes, qui étaient favorables à l’esclavage, la célébration d’un passé raciste.

A l’été 2017, il avait estimé que l’histoire américaine était “mise en pièces” par le retrait de statues de personnages des Etats confédérés.

Dix bases de l’armée de terre, toutes situées dans le sud du pays, portent le nom d’anciens militaires sudistes.

Dans une série de tweets, le président américain a estimé que ces bases “légendaires” faisaient désormais partie du patrimoine américain. Et martelé que son gouvernement n’étudierait “même pas” la possibilité de les renommer.

“Respectez notre armée!”, a-t-il conclu.

Mardi, le ministre de la Défense s’était de son côté dit, par la voix d’une porte-parole, “ouvert à une discussion sur le sujet”.

– “Jusqu’où faut-il aller?” –

Dans ses messages, le président américain cite en particulier Fort Bragg en Caroline du Nord.

Cette base, la plus grande du pays, porte le nom d’un ancien général de l’armée sécessionniste, Braxton Bragg, qui est surtout connu pour avoir perdu la grande bataille de Chattanooga en 1863.

Une base de Géorgie honore Henry L. Benning, un général esclavagiste convaincu, qui avait plaidé pour la création d’une “Slavocratie sudiste”.

Il existe aussi un Fort Lee, du nom du commandant en chef de l’armée sudiste Robert Lee, situé à une trentaine de kilomètres de Richmond, capitale des Etats confédérés pendant la guerre.

Le Pentagone avait déjà envisagé de renommer ces bases en 2015, après la fusillade de Charleston, en Caroline du Sud, où un jeune suprémaciste blanc avait tué neuf fidèles noirs dans une église. Mais l’armée de Terre avait finalement choisi de conserver les noms actuels.

Preuve que ce débat récurrent est bien revenu au premier plan, la présidente de la Chambre des représentants Nancy Pelosi a appelé mercredi soir au retrait des 11 statues du Capitole représentant des soldats et des responsables confédérés.

“Ces statues célèbrent la haine, pas notre patrimoine”, a-t-elle estimé.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Le secteur privé haïtien “profondément supris par les propos irresponsables du Ministre des Affaires Etrangères Jean Généus, devant le Conseil de Sécurité de...

Port-au-Prince - NOTE DE PRESSE - Les associations patronales signataires de la présente ont été sidérées en prenant connaissance du message officiel porté par...

Boston Public Health Commission Hosting Mass Vaccination Clinic Saturday, October 1st, 2022

$75 Gift Cards Will be Offered to those 18 and under and a caregiver while supplies last    BOSTON—September 27, 2022—The Boston Public Health Commission...

IDB governors vote to remove bank president Claver-Carone after ethics investigation

MEXICO CITY, Sept 26 (Reuters) - The governors of the Inter-American Development Bank (IDB) voted on Monday to fire president Mauricio Claver-Carone, a person...

Gonaïves : Le bureau départemental du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) incendié

inistèPort-au-Prince - 26 Septembre 2022 - Par Gérald Bordes - Comme annoncé par de nombreuses organisations réclamant le départ d'Ariel Henry, le pays est...

Boston Public Health Commission Provides Update on City’s COVID-19 Trends

Important to Stay Up to Date on Vaccinations Ahead of Fall and Winter BOSTON – September 23, 2022 –The Boston Public Health Commission (BPHC) today...

Les chefs de gang dans le collimateur du gouvernement américain

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Dans les prochains jours, des sanctions pourraient être prises contre les chefs des gangs et aussi contre ceux...

Karaté : Mejorika Onyx Dorvil est de retour

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - En août 2021, Mejorika Onyx Dorvil, la prodige du karaté de 6 ans, aux cheveux jaune d'or, a...

Ariel Henry parle, la ville s’embrase

Port-au-Prince - Par YPM - Alors que le pays fait face à une vague de protestations contre l’augmentation du prixdes produits pétroliers, le Premier...