Saturday, June 19, 2021
Home HAITI Politique Ranmase:"Martelly joue sa présidence s'il publie l'amendement", Dr George Michel

Ranmase:”Martelly joue sa présidence s’il publie l’amendement”, Dr George Michel

Le constituant qui est pourtant un allié des premières heures du président de la République est monté au créneau samedi dernier à l’émission Ranmase sur Caraibes FM pour critiquer l’intention prêtée à celui-ci de publier l’amendement constitutionnel de 2011 pour répondre en particulier aux exigences de la communauté internationale.

“S’il fait fi des préoccupations des uns et des autres, s’il persiste dans son projet illégal et sans issue, s’il tourne le dos aux compatriotes de plus en plus nombreux qui insistent de partout pour que cet amendement qui ne respecte aucune norme et aucune logique soit mis dans les tiroirs, personne n’est responsable des conséquences désastreuses de cette mesure”, a dit George Michel qui confie qu’il est en accord avec la position exprimée par Mme Mirlande Manigat. Celle-ci, présente à l’émission, s’est offusquée à la seule idée que ce texte qui n’est plus dans les temps constitutionnels soit publié.

“Je voudrais qu’on m’explique l’acrobatie juridique et constitutionnelle qui permettrait une telle décision; et puis, pourquoi, un tel entêtement ?”, s’est interrogée la constitutionnaliste qui croit que tout est fini pour ce texte et le président Martelly n’a qu’à attendre la fin de cette législature pour reprendre le processus à zéro. L’ingénieur Rosemond Pradel est du même avis ainsi que l’agronome Jean André Victor ou l’ancien sénateur Turneb Delpé. Ce dernier qui parle d’hérésie pour qualifier l’intention de la présidence était intéressé à savoir avec la signature de quel président (Préval ou Martelly) cet amendement pourrait-il être publié. Pas celle de Préval car ce dernier n’est plus en place; donc, on peut pas lui faire endosser un document qu’il n’avait pas vu, ni donné l’ordre de faire publier; ni celle de Martelly non plus car, la charte fondamentale dit clairement que le chef de l’Etat sous l’Administration duquel l’amendement sera publié ne peut en bénéficier.

Nullement impressionné par cette vague d’opinions aussi perspicaces que convaincantes de la part des personnalités présentées comme des références dans ce domaine, le jeune juriste Aviol Fleurant a avancé son argumentaire conduisant à la conclusion que Michel Joseph Martelly peut bien publier l’amendement sans violer la constitution. Il est parti avec la thèse savamment élaborée par le Dr Monferrier Dorval selon laquelle l’amendement est déjà en vigueur puisque l’arrêté de Martelly le rapportant n’a aucun fondement car, il ne peut annuler un document souverainement voté par l’Assemblée législative qui s’était transformée en Assemblée Nationale Constituante. “Il s’agit seulement de corriger les erreurs matérielles et techniques glissées dans le texte publié”.

Le jeune juriste va même jusqu’à confier que le texte est en vigueur dès le jour de son adoption au parlement provoquant la réaction de la candidate malheureuse à la dernière présidentielle. “Non, Aviol, je regrette, l’amendement constitutionnel ne tombe pas dans le chapitre des lois qui sont d’application des leur vote car, il n’est pas une simple loi toutefois, je te concède que le président Martelly n’avait pas d’autorité pour rapporter l’amendement, fut-ce même que celui-ci eut été  truffé d’erreurs ou de fautes caractérisées.  Sur le dossier du dernier arrêté présidentiel rapportant celui pour la reconstruction du bas de la ville, le panel est d’avis que celui du président Préval était pris dans une certaine précipitation mais, les invités de Ranmase condamnent celui de Martelly qui va nous obliger à assister à une reconstruction anarchique du centre commercial de la capitale. 

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Football : “J’apprends de mes erreurs…”, déclare Josué Duverger, le portier des Grenadiers

Port-au-Prince - Jeudi 17 Juin 2021 - Par Gérald Bordes - Le 15 juin 2021, dans l'Illinois, lors du match retour de l'équipe nationale...

Football-Concacaf| Eliminatoires du Mondial 2022 : les canadiens nous infligent un sévère 3-0

Le rêve qatari terminé, les yeux rivés sur la Gold Cup Port-au-Prince - Mardi 15 Juin 2021 - Par Gérald Bordes - Privée de trois...

Panique à Port-au-Prince. C’est le sauve- qui-peut ce lundi matin

Port-au-Prince - Lundi 14 Juin, 2021 - Par YPM - Une vive panique a encore régné en milieu de matinée ce lundi sur la...

Jovenel Moïse supprime son dernier tweet défendant la tenue du référendum

Port-au-Prince - Lundi 14 Juin 2021 - Par YPM - Publié le 12 juin, le tweet du Président Jovenel Moïse appelant la population à...

Karaté / Texas Open: Mejorika Dorvil, une fille en or

Port-au-Prince - Lundi 14 Juin, 2021 - Comme le dit le vieil adage, « pitit tig se tig », la petite Mejorika Dorvil, 5...

Football/ Statistiques des Grenadiers: Une performance mitigée pour les Grenadiers

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Après avoir perdu le match aller du deuxième tour (0-1) contre le Canada, au satde Sylvio Cator, ce...

Football-Qualification Coupe du Monde Qatar 2022 : Haïti perd son premier match face au Canada (0-1)

Haïti n'a pas droit à l'erreur en retour Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Le samedi 12 juin 2021, dans le cadre du deuxième tour...

Haïti- Jean Auguste Mesyeux, un des prisonniers de « la Toussaint » n’est plus

Port-au-Prince - Vendredi 11 Juin 2021 - Par YPM - L’un des prisonniers de “La Toussaint” Jean Auguste Mesyeux est décédé le jeudi 10...