Thursday, February 2, 2023
Home INTERNATIONAL Etats-Unis Violences policières contre les Afro-Américains - Plainte contre Donald Trump après la...

Violences policières contre les Afro-Américains – Plainte contre Donald Trump après la dispersion de manifestants devant la Maison Blanche

Une plainte a été déposée contre Donald Trump après la dispersion violente lundi de manifestants pour permettre au président de poser, une bible à la main, devant une église toute proche de la Maison Blanche, a annoncé jeudi la puissante organisation de défense des droits civiques ACLU.


Les ministres américains de la Justice et de la Défense, ainsi que d’autres hauts responsables sont également visés par cette plainte, déposée par l’ACLU et d’autres organisations des droits civiques pour le compte de la branche de Washington du mouvement Black Lives Matter et d’autres manifestants. Lundi, plusieurs centaines de personnes, réunies devant la Maison Blanche pour protester contre la mort de l’Afro-Américain George Floyd aux mains de la police, ont été dispersées à coups de gaz lacrymogènes alors que Donald Trump s’exprimait.

La manifestation était alors pacifique et le couvre-feu n’était pas encore entré en vigueur dans la capitale. L’objectif était de libérer le champ vers l’église Saint John, bâtiment emblématique tout proche, qui avait été dégradée dimanche soir par des casseurs. Le président s’y est rendu à pied juste après son allocution, entouré de membres de son cabinet, pour s’y faire photographier, une bible en main. “Ce qui est arrivé à nos membres lundi soir, dans la capitale de la nation, était un affront allant à l’encontre de tous nos droits”, a déclaré April Goggans, de Black Lives Matter DC, citée dans le communiqué de l’ACLU.

“Nous ne serons pas réduits au silence par les gaz lacrymogènes et les balles en caoutchouc. C’est le moment d’être entendus”. Donald Trump a été très critiqué pour cette sortie. Nombre de responsables politiques et religieux ont dénoncé la manière dont les manifestants ont été dispersés pour qu’il puise brandir une bible devant les photographes. Mais la Maison Blanche a vivement défendu la décision de Donald Trump, évoquant sa volonté de “faire passer un message fort” et le comparant même au Premier ministre britannique Winston Churchill pendant la Seconde Guerre mondiale. “On ne brûle pas des églises aux Etats-Unis!”, a encore tweeté le président jeudi soir, semblant faire référence à l’événement.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Libération contre arancon du professeur Pierre Buteau

Port-au-Prince - Par YPM - Enlevé par des bandits armés chez lui à Thomassin 32, le 24 janvier dernier, le professeur Pierre Buteau a...

MAYOR WU, COMMISSIONER COX, AND CHIEF IRISH OPEN NEW EAST BOSTON POLICE STATION

BOSTON - Tuesday, January 31, 2023 - Mayor Michelle Wu today joined Boston Police Commissioner Michael Cox, Chief of Operations Dion Irish, police officers,...

Steven Benoît n’est plus Premier Ministre de l’accord de Montana

Port-au-Prince - Par YPM -Un an après son élection en tant que Premier Ministre, issu de l'accord de Montana, l'ex Sénateur Steven Benoît a...

Un dernier hommage aux policiers tombés sur le champ de bataille à Méthivier

Port-au-Prince - Par YPM - C'est ce mardi 31 janvier 2023, qu'ont été chantées les funérailles des policiers Octina Gérald, Luc Eliezer, et Cejuste...

Un CSPN pour adresser les revendications des policiers et l’insécurité

Port-au-Prince - Par YPM - Les protestations des policiers, les 26 et 27 janvier, suite à l’assassinat de leurs frères d’armes les 20 et...

Port-au-Prince à nouveau paralysée

Port-au-Prince - Par YPM - - Pour la seconde journée consécutive, les activités étaient à nouveau paralysées dans la capitale haïtienne suite au mouvement...

Lutte contre les gangs armés: la PNH lance l’opération Tornade 1

Port-au-Prince - Par YPM - Moins de 24 heures après le mouvement des policiers pour dénoncer la mauvaise gestion de l'institution au bénéfice des...

L’arrivée d’Ariel Henry sème le chaos à l’aéroport Toussaint Louverture

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Ce jeudi 26 janvier 2023, une grande tension régnait à l'aéroport international Toussaint Louverture lors du retour du...