Friday, July 1, 2022
Home MASSACHUSETTS Brockton Education: Parents et élèves haïtiens abandonnés "au bord de la route" par...

Education: Parents et élèves haïtiens abandonnés “au bord de la route” par Brockton Public Schools

Des parents haïtiens dont les enfants fréquentent le système des Ecoles publiques de Brockton se plaigent depuis le printemps dernier des moyens de communication utilisés par les autorités scolaires. Au début de cette crise sanitaire sans précédent, personne ne pouvait espérer de solutioons miracles de nos élus politiques et des administrateurs de nos écoles. Force est de reconnaître qu’en dépit de l’absence d’un plan national de gestion du Covid-19 par le gouvernement fédéral, les 350 municipalités du Massachusetts avaient pu mettre en place, dès le mois d’Avril, des programmes provisoires d’enseignement à distance.  Il fallait être vraiment créatif car  les ressources financières et matérielles faisaient défaut.
Au mois de Mars dernier, les défis étaient de taille pour les responsables de l’éducation publique à Brockton. Comment faire fonctionner brusquement un système éducatif à distance desservant plus de 16, 600 élèves répartis dans 23 écoles? Absence de système informatique moderne (réseau internet à haut débit) dans les établissements scolaires, personnel spécialisé dans la mise en place et la gestion de systèmes informatiques pour l’enseignement virtuel, matériels et services informatiques pour les élèves, formation pédagogique adaptée pour les enseignants, les conseillers pédagogiques et les administrateurs …. Mike Thomas, le surintendant des écoles publiques avait du pain sur la planche.

Tant bien que mal. du mois d’Avril à la fin de l’année académique 2019-2020, un système éducatif à distance était fonctionnel dans les écoles publiques de Brockton grâce à l’appui de l’Administration Baker-Polito, des législateurs représentant la ville à Washington et à Beacon Hill. Des milliers d’ordinateurs portables dotés de logiciels éducatifs étaient mis à la disposition des élèves qui n’en disposaient pas.
Des grains de sable dans la machine
Comme on devrait s’y attendre, la machine mise en place par les responsables des écoles publiques de Brockton  a fonctionné au ralenti  car tout le monde était en mode d’apprentissage: les administrateurs basés au QG à Crescent St, les directeurs d’écoles, les conseillers pédagogiques, les parents et de nombreux élèves.
Parmi les plus affectés par cette période de rodage on retrouvait  les élèves issus des communautés ethniques: haïtiens, cap-verdiens et autres africains, hispaniques etc .. Un mois avant la fin de l’année scolaire, soit au mois de Mai, des parents haïtiens ne cachaient pas leur insatisfaction par rapport au système d’enseignement mis en place à cause de la crise sanitaire engendrée par le Covid-19: problèmes informatiques de toutes sortes, contenus audiovisuels et logiciel non adaptés au curriculum pour certaines matières, non disponibilité de certains enseignants, les mécanismes et outils utilisés par le système des écoles publiques de Brockton pour passer ses messages aux parents dont l’Anglais n’est pas la langue première.

Au mois de juin dernier, dans plusieurs interviews accordées virtuellement à MCTV Boston, des parents haïtiens avaient exprimé leur frustrayion et craché leur colère face à un “système” qui, disent-ils, foule aux pieds les droits fondamentaux de leurs enfants d’avoir accès à une éducation de qualité. Ces entretiens télévisés n’ont pas été diffusés par MCTV compte tenu des difficultés de toutes sortes auxquelles faisait face  le système scolaire américain presqu’à l’échelle nationale au début de la pandémie.

Des outils numériques mal utilisés ne sauraient remplacer l’humain
Les élèves du système des Ecoles publiques de Brockton ont entamé ce lundi leur 5ème semaine d’enseignement à distance comme l’avait décidé, le Comité Scolaire le 11 Août dernier compte tenu de l’évolution de l’épidémie dans la ville. A cette époque, le taux de positivité des tests PCR (tests effectués dans le nez) dépassait  la barre de 5% pendant deux semaines consécutives.

Comparativement au printemps dernier, la machine fonctionne avec, de temps à autres, de petits pépins informatiques qui sont fixés au jour le jour. Si les enseignants font de leur mieux pour être performants, les chances de succès des 16,600 élèves que compte le système des Ecoles publiques de Brockton dépendra de beaucoup de facteurs dont le plus important est l’accompagnement familial.

Pour les parents d’élèves issus des communautés ethniques et dont l’Anglais n’est pas la langue maternelle, l’enseignement à distance pose de sérieux problèmes. En dehors des barrières linguistiques, certains parents haïtiens ou cap-verdiens ne maîtrisent pas les outils technologiques de base. Ne parlons pas de la plateforme numérique SCHOOLOGIE utilisée dans le système des écoles publiques de Brockton.

Imaginez le calvaire de certains enseignants qui, parfois en plein cours, doivent non seulement répondre aux  questions des élèves relatives au contenu mais aussi de porter le chapeau d’expert-tout-terrain pour expliquer que tel programme informatique est accessible seulement en utilisant le navigateur Google Chrome par exemple ou que Zoom ne sera accessible qu’après une mise à jour du logiciel de cette plateforme.  Nous évoquons ici des problèmes réels quotidiens.

Avant la rentrée scolaire en septembre dernier, les responsables de Brockton Public Schools avaient présenté un webinaire sur l’utilisation de la plateforme SCHOOLOGIE et autres outils numériques. Cette approche “One Size fits all” privilégiée par ces administrateurs scolaires ne prenait pas en considération  à la fois les barririères linguistiques et technologiques de nombreux parents et élèves. Ajouter à cela, cette présentation était organisée, à 1PM en milieu de semaine, à une heure convenable pour nos administrateurs scolaires.

Pour comprendre la mentalité de ces “gens” en charge de l’éducation de nos enfants, sachez par exemple qu’une note postée sur le site web de Brockton Public informait que la traduction simultanée de ce webinaire sur l’utilisation de la plateforme SCHOOLOGIE searit disponible en plusieurs langues dont le français et l’espagnol. Référence bien sûr à la traduction du navigateur Google.

Nous devons souligner que face au désarroi des parents haïtiens, les responsables scolaires de la ville ont tenté récemment de mettre en place un système de formation de formateurs en collaboration avec une organisation communautaire et des églises de la ville. Peu de parents haïtiens maîtrisant l’anglais et ldotés de connaissances en informatique se sont portés volontaires pour participer à ce programme qui a pratiquement échoué.

Pour de nombreux leaders de la communauté haïtienne de Brockton,  le refus de Brockton Public Schools de communiquer avec les parents haïtiens dans leur langue maternelle est plus que préoccupant. C’est un sujet qui a été longuementdiscuté lors d’une réunion virtuelle organisée la semaine dernière à l’initiative de Marline Amédée, co-fondatrice de HCP (Haitian Community Partners) qui était l’invitée de CAMERA MOSAIQUE sur MCTV Boston.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Des présumés kidnappeurs abattus ce matin à Port-au-Prince

Port-au-Prince- 29 Juin 2022 - Par YPM - Des agents de la Police Nationale auraient abattu, tôt ce matin, trois présumés kidnappeurs qui étaient...

Jeux de la Caraïbe : « Toup pou yo » de Barikad Crew à l’honneur lors de la cérémonie d’ouverture

Port-au-Prince - 28 Juin 2022- Par Gérald Bordes - La délégation haïtienne composée de douze athlètes dans trois disciplines sportives dont le basket féminin...

Assaut du Capitole : Donald Trump a essayé de prendre le volant pour se joindre aux manifestants

Le président, qui continue de clamer sa victoire lors des dernières élections, souhaitait participer à l'insurrection. Washington - 28 Juin 2022 - Agence France Presse...

Éliminatoires de la Coupe du monde Australie/Nouvelle-Zélande 2023 : Haïti termine sa préparation par une victoire

Port-au-Prince - 28 Juin 2022- Par Gérald Bordes - La bande de Melchie Daëlle Dumornay et Nérilia Mondésir a pris sa revanche sur son...

Assassinat de Jovenel Moïse: Des policiers recherchés, des matériels et équipements à l’assassinat du Président confisqués

Port-au-Prince - 28 Juin 2022- Par YPM - A quelques jours de la commémoration du 1er anniversaire de l’assassinat du Président Jovenel Moïse en...

Le Premier Ministre Ariel Henry met en place sa commission pour discuter avec le Bureau de l’Accord de Suivi de Montana

Port-au-Prince - 28 Juin 2022 - Par YPM - Le Premier Ministre Ariel Henry et ses fidèles compagnons de l’accord du 11 septembre 2021,...

Vers un renforcement des capacités opérationnelles de la PNH pour lutter contre l’insécurité

Port-au-Prince - 27 Juin 2022- Par YPM - Une importante commande de munitions, tanks, armes de gros calibres, drones et autres équipements a été...

Panique dans la capitale haïtienne: des partisans du présumé chef de gang d’Ezéchiel Alexandre exige sa libération immédiate

Port-au-Prince - 27 Juin 2022 - Par YPM - Une vive panique a régné en début d’après-midi dans la capitale haïtienne particulièrement au Cham-de-Mars,...