Monday, March 1, 2021
Home INTERNATIONAL Etats-Unis Insurrection à Washington: bilan d'une folle journée qui a mené à la...

Insurrection à Washington: bilan d’une folle journée qui a mené à la “prise du Capitole” par des manifestants pro-Trump

Washington – Agence France Presse – La journée du 6 janvier devait être marquée par ce qui n’est habituellement qu’une formalité: la confirmation par le Congrès de la victoire du futur président américain, élu en novembre. Mais Donald Trump, arc-bouté sur la contestation de sa défaite face à Joe Biden, et les milliers de ses partisans venus à Washington pour le soutenir, ont fait dérailler le processus. Des violences ont éclaté au sein même de l’enceinte du Capitole, provoquant la mise sous couvre-feu de la capitale fédérale. Voici le film des événements.

Les pro-Trump affluent à Washington

Des dizaines de milliers de supporters du président républicain, munis de drapeaux Trump 2020 et coiffés de casquettes rouges “Make America Great Again”, affluent à Washington. Venus de tous les Etats-Unis, parfois par cars entiers, ils traversent la capitale, une ville profondément démocrate, où les vitrines de la plupart des magasins et immeubles du centre-ville ont été barricadés, par crainte de débordements. Ils convergent vers une esplanade proche de la Maison Blanche, où Donald Trump doit s’exprimer en milieu de journée. Le républicain a prévenu, la journée sera “folle”.
Trump prend la parole

Vers midi, Donald Trump arrive sur scène et prononce un long discours très virulent, sous un ciel chargé de lourds nuages. “Nous n’abandonnerons jamais. Nous ne concéderons jamais”, lance-t-il. “Nous ne reprendrons jamais notre pays en étant faibles. (…) Vous devez être forts.” Le milliardaire républicain s’en remet à son vice-président, qu’il appelle à ne pas entériner la victoire de Joe Biden lors de la session extraordinaire du Congrès, que ce fidèle parmi les fidèles doit présider. “Je sais que tout le monde ici marchera bientôt vers le Capitole, pour pacifiquement, patriotiquement faire entre vos voix”, ajoute Donald Trump.

Les élus commencent à siéger

Vers 13H00, les parlementaires des deux chambres entament la procédure de certification des résultats de l’élection présidentielle. Juste avant le début de la séance, Mike Pence déclare dans une lettre qu’il ne s’y opposera pas, ce droit revenant selon lui aux élus. Le chef des sénateurs républicains, Mitch McConnell, pourtant soutien de Donald Trump durant son mandat, met en garde ses collègues, évoquant un risque “mortel” pour la démocratie. Mais dès le début de la session, des républicains émettent des objections aux résultats de l’élection dans l’Etat d’Arizona. Conformément à un processus ultra-codifié, les deux chambres se sont alors séparées pour en débattre.

Les manifestants envahissent le Congrès

Au même moment, les manifestants pro-Trump affluent vers le Capitole. Des bâtiments annexes sont évacués alors que certains forcent les barrages des forces de l’ordre. La séance est interrompue et les deux chambres sont placées en confinement. Le chaos s’installe: du gaz lacrymogène est tiré dans la rotonde du Capitole, des policiers dégainent leurs armes. Des images stupéfiantes de manifestants dans les couloirs du Congrès, posant à la tribune de la chambre basse ou encore dans le bureau de sa présidente, Nancy Pelosi, circulent partout.

Une femme est blessée par balle dans le Capitole, la police annonçant plus tard qu’elle est décédée. Ardente partisane du président Donald Trump, elle s’appelait Ashli Babbitt et vivait dans la région de San Diego, dans le sud de la Californie, ont rapporté des médias américains. “Des agents en uniforme de la police du Capitole les ont affrontés et, à un moment, l’un d’eux a fait usage de son arme de service” et l’a touchée, a déclaré lors d’une conférence de presse le chef de la police de Washington Robert Contee. Elle a été déclarée morte après son transfert à l’hôpital. Une enquête interne a été ouverte sur cet “événement tragique”, a-t-il ajouté.

Trois autres personnes – une femme et deux hommes – sont mortes aux alentours du Capitole “d’urgence médicale distincte”, a déclaré M. Contee, sans donner plus de détails, ni dire s’il s’agissait de participants aux manifestations. Les causes de leurs morts ne pourront pas être établies avant leur examen par un médecin légiste, a-t-il ajouté.

La maire de Washington décrète un couvre-feu pour 18H00, et la Garde nationale est appelée en renfort. Donald Trump tweete à plusieurs reprises pour appeler au calme, en rappelant sa devise: “la loi et l’ordre”. Il demande finalement à ses partisans de rentrer chez eux, dans une vidéo où il leur déclare dans le même temps les “aimer”, et où il martèle toujours que l’élection lui a été “volée”. La vidéo sera finalement retirée par Twitter et Facebook peu après. Dans une brève allocution depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware, Joe Biden dénonce une “insurrection”. Des élus parlent eux d’une tentative de “coup d’Etat”.

Retour au calme

Après l’entrée en vigueur du couvre-feu, les manifestants encore sur place sont dispersés par les forces de l’ordre. Vers 18H30, un responsable annonce que le Capitole est de nouveau sécurisé. Peu après 20H00, la session parlementaire reprend en vue de la certification de la victoire de Joe Biden.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Pressley, Meng, Schakowsky Re-Introduce Amendment to Lower Voting Age

Measure Amending H.R. 1 Would Lower Federal Election Voting Age from 18 to 16 Years Old WASHINGTON – Congresswoman Ayanna Pressley (MA-07), Congresswoman Grace Meng...

La machine infernale de l’insécurité continue de faire des victimes. Le Dr Ernst Paddy assassiné lors d’une tentative de kidnapping

Port-au-Prince - Par YPM - La machine de l’insécurité et du kidnapping en particulier continue d’endeuiller et d’appauvrir des familles haïtiennes. Le week-end écoulé,...

L’Administration Baker-Polito envisage de mettre fin aux programmes d’enseignement à distance pour les élèves des classes élémentaires à partir d’Avril prochain

Avec l'amélioration des indicateurs de santé (baisse des taux de nouveaux cas de COVID-19, d'hospitalisations, d'admission en soins intensifs et de décès) et de...

Vaccination contre le Covid-19 : Le Gouverneur Charlie Baker grillé par une Commission législative

Boston- Par Yves Cajuste - Lors d'une audition virtuelle publique organisée ce jeudi 25 Février, le Gouverneur de l'Etat du Massachusetts, Charlie Baker (R)...

Des dizaines de milliers de personnes gagnent les rues à Port-au-Prince et en provinces pour dire non au pouvoir en place

Port-au-Prince - Par YPM - Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Port-au-Prince et de plusieurs autres villes du...

Libération des deux frères dominicains et de leur interprète haïtien

Port-au-Prince - Par YPM- Les deux frères dominicains Michael Enrique et Antonio Gerer Campusano Féliz, et leur accompagnateur et interprète haïtien Albert Augusma enlevés...

Des armes et munitions saisies à la douane du Cap-Haïtien

Port-au-Prince - Par YPM- Des agents de la Brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants (BLTS) supportés par ceux des services douaniers du...

La cavale d’Arnel Joseph n’aura pas duré longtemps

Port-au-Prince -  Par YPM - Les différents services techniques de la Police Nationale d’Haïti ont confirmé en début d’après-midi de ce vendredi 26 février...