Friday, June 21, 2024
HomeHAITISociétéViolences dans la Plaine du Cul de Sac: Des familles déplacées vivent...

Violences dans la Plaine du Cul de Sac: Des familles déplacées vivent un véritable cauchemar

Port-au-Prince – 4 Mai 2022- Par YPM- Ce sont des centaines de familles qui fuyaient jusqu’à ce mercredi encore la Plaine du Cul-de-Sac, particulièrement les quartiers de Butte Boyer, Santo, Shada, Croix-des-Missions et même Lilavois afin d’échapper à la furie de la bande armée « 400 Mawozo » qui a fini, selon les dernière informations, a rejoint la coalition de gangs dénommé « GPèp », qui a sa base à Cité Soleil.

Fatigués, les yeux hagards, des pères de famille, des mères ainsi que des enfants déambulent dans des rues désertes, avec tout le risque que cela implique, vers des destinations inconnues. Un seul objectif, fuir au plus vite les zones de combat. Selon certaines informations, des familles entières auraient été décimées dans les récentes violences de la Plaine du Cul de Sac.

La Direction de la Protection civile locale ainsi que la marie de Tabarre tentent tant bien que mal de gérer la situation. Néanmoins les camps de fortune sont dépourvus de tout. Sans eau, sans nourriture, sans médicaments, les familles déplacées sont en train de vivre un véritable cauchemar et ne savent même pas quand ils pourront reprendre une ville normale.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES