Monday, July 15, 2024
HomeHAITISociétéLibération d’un chauffeur dominicain enlevé en Haïti. Le Gouvernement dominicain nie toute...

Libération d’un chauffeur dominicain enlevé en Haïti. Le Gouvernement dominicain nie toute implication d’un réseau de dominicains dans des rapts en Haïti

Port-au-Prince – 24 Juin 2022 – Par YPM – Bonifacio Hernández Martínez, un chauffeur dominicain, âgé de 53 ans Kidnappé depuis près d’une semaine, vraisemblablement par le « gang 400 mawozo », qui a son fief à La Croix-des-Bouquets et qui a le plein contrôle de la route nationale menant à Malpasse, a été finalement libéré ce jeudi selon des informations confirmées par des membres de sa famille.

Durant sa captivité, il a demandé et obtenu la collaboration des autorités dominicaines et de la société de transport pour laquelle il travaille.

Un dominicain. Molaï Ortiz Mieses, bras droit du chef de gang de Grand-Ravine “Ti Lapli” et ancien membre influent du gang basé à Laboule, dirigé par Carlos Petit-Homme, alias “Ti Makak”, arrêté le vendredi 13 mai 2022 à la 5e Avenue Bolosse, affirme avoir participé à de nombreux cas d’enlèvements et d’assassinats à Port-au-Prince. Selon les aveux de ce dernier, il y aurait de profondes connexions entre des gangs dominicains et ceux opérant dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Le Gouvernement du Président Luis Abinader, dans un communiqué, a indiqué que ses services d’intelligence n’ont pas identifié d’autres dominicains comme membres de gangs opérant en Haïti. Santo Domingo se vante d’utiliser des technologies modernes pour justifier son affirmation.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES