Monday, June 24, 2024
HomeHAITISociétéL'enfer pour les déplacés de Carrefour-Feuilles

L’enfer pour les déplacés de Carrefour-Feuilles

Port-au-Prince – Par YPM – Les déplacés de Carrefour-Feuilles vivent l’enfer après avoir fui leurs maisons avec la terreur imposée par le gang de Gran Ravin. Ils sont des milliers, hommes, femmes enfants, personnes âgées qui dorment, certains, depuis près d’un mois à la belle étoile.

Régine avec son bébé de 3 mois vit depuis tantôt une semaine sur la place du Champ-de-Mars. ” C’est dur pour moi, le bébé est très fragile, je n’ai qu’une petite couverture, et aujourd’hui elle a une forte fièvre_” nous lâche-t-elle en sanglots.

Dans une école publique de la capitale, un centre a été aménagé pour accueillir des déplacés de Carrefour-Feuilles. Les conditions sanitaires et hygiéniques se dégradent chaque jour. L’eau potable fait défaut et les ménages doivent affronter la faim.

Il y a des déplacés qui ont été blessés, certains par balles, ne savent quoi faire, car ils n’ont pas les moyens de se rendre à l’hôpital afin de recevoir les soins que nécessitent leurs cas. Ils lancent un appel aux autorités compétentes d’adresser ce qu’ils considèrent aujourd’hui comme une “catastrophe humanitaire”.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES