Monday, February 26, 2024
Home INTERNATIONAL Etats-Unis Le Congrès américain adopte un plan temporaire jusqu’au 17 novembre

Le Congrès américain adopte un plan temporaire jusqu’au 17 novembre

Washington – Associated Press ) – La menace d’une paralysie du gouvernement fédéral des États-Unis a pris fin samedi soir, quelques heures avant la limite fixée à minuit, lorsque le Congrès a approuvé un projet de loi de financement temporaire visant à maintenir les agences ouvertes et a envoyé la mesure au président Joe Biden pour qu’il la signe.

L’aide à l’Ukraine, priorité de la Maison-Blanche à laquelle s’oppose un nombre croissant de législateurs du Parti républicain démocrate, a été supprimée, mais l’aide fédérale en cas de catastrophe a été augmentée de 16 milliards $ US, ce qui correspond à la demande de M. Biden. Le projet de loi finance le gouvernement jusqu’au 17 novembre.

Après des jours de tourmente à la Chambre des représentants, son président, Kevin McCarthy, a soudainement renoncé à la demande de son aile droite de réduire fortement les dépenses et s’est appuyé sur les démocrates pour adopter le projet de loi, au péril de son propre emploi. Le Sénat a suivi en adoptant définitivement le projet de loi.

« Nous allons faire notre boulot, avait déclaré M. McCarthy avant le vote. Nous allons nous comporter en adultes. Nous ne fermerons pas le gouvernement. »

Le Congrès a connu un revirement de situation après des jours de chaos à la Chambre des représentants qui ont poussé le gouvernement au bord d’une fermeture fédérale perturbatrice.

Le résultat met fin, pour l’instant, à la menace d’une fermeture. Si aucun accord n’avait été conclu avant dimanche, les fonctionnaires fédéraux auraient été mis au chômage technique, plus de deux millions de militaires en service actif et en réserve auraient dû travailler sans être payés et les programmes et services dont dépendent les Américains d’un bout à l’autre du pays auraient commencé à être perturbés.

« Les Américains peuvent pousser un soupir de soulagement », a déclaré le chef de la majorité au Sénat, Chuck Schumer.

Le programme finance le gouvernement aux niveaux actuels de 2023 jusqu’à la mi-novembre, ce qui laisse présager une autre crise potentielle si le gouvernement ne parvient pas à se doter d’un financement plus complet d’ici là. Il a été approuvé par la Chambre des représentants par 335 voix contre 91, avec le soutien de la plupart des républicains et de la quasi-totalité des démocrates. Le Sénat l’a adopté par 88 voix contre 9.

Mais la perte de l’aide à l’Ukraine a été dévastatrice pour les législateurs des deux partis qui s’étaient engagés à soutenir le président Volodymyr Zelensky après sa récente visite à Washington. Le projet de loi du Sénat prévoyait 6 milliards $ US pour l’Ukraine, et les deux chambres se sont retrouvées au point mort samedi, alors que les législateurs évaluaient leurs options.

« Le peuple américain mérite mieux », a déclaré le chef des démocrates de la Chambre des représentants, Hakeem Jeffries, qui a averti, dans un long discours, que les républicains « extrêmes » risquaient de provoquer un arrêt des activités.
Divisions républicaines

Pour que le programme de la Chambre soit approuvé, le républicain McCarthy a été contraint de s’appuyer sur les démocrates, car la droite dure de la Chambre a déclaré qu’elle s’opposerait à toute mesure de financement à court terme, ce qui le prive des voix nécessaires à sa courte majorité. Cette décision risque de compromettre son poste, alors que des voix s’élèvent pour réclamer son éviction.

Après avoir laissé son aile droite derrière lui, M. McCarthy est presque certain d’être confronté à une motion de destitution, même s’il n’est pas du tout certain qu’il y ait suffisamment de votes pour renverser le président de la Chambre. La plupart des républicains ont voté en faveur de la proposition samedi, tandis que 90 s’y sont opposés.

« Si quelqu’un veut m’évincer parce que je veux être l’adulte dans la pièce, qu’il le fasse », a déclaré M. McCarthy à propos de la menace de l’évincer. « Mais je pense que ce pays est trop important. »

La Maison-Blanche a suivi l’évolution de la situation au Capitole et des collaborateurs ont informé le président, qui passait le week-end à Washington.

Le chef des républicains au Sénat, Mitch McConnell, qui s’est fait le champion de l’aide à l’Ukraine malgré la résistance de ses propres rangs, devrait continuer à chercher à obtenir le soutien des États-Unis à Kyiv dans la lutte contre la Russie.

« J’ai accepté de continuer à me battre pour obtenir davantage d’aide économique et sécuritaire pour l’Ukraine », a affirmé M. McConnell avant le vote.

Le pivot rapide de la Chambre intervient après l’échec, vendredi, du plan de M. McCarthy visant à faire adopter un projet de loi exclusivement républicain prévoyant des réductions de dépenses allant jusqu’à 30 % pour la plupart des agences gouvernementales, que la Maison-Blanche et les démocrates ont rejeté comme étant trop extrême.

« Nos options s’amenuisent à chaque instant », a déclaré l’un des ténors du Parti républicain, Mario Diaz-Balart, de la Floride.

Le gouvernement fédéral se dirigeait tout droit vers une fermeture qui faisait peser une grave incertitude sur les travailleurs fédéraux des États américains et sur les personnes qui dépendent d’eux, qu’il s’agisse de militaires, d’agents de contrôle des frontières, d’employés de bureau, de scientifiques ou d’autres personnes.

Les familles qui dépendent du programme Head Start pour les enfants, des prestations alimentaires et d’innombrables autres programmes, grands et petits, allaient être confrontées à des interruptions potentielles ou à des fermetures pures et simples. Dans les aéroports, les agents de l’administration de la sécurité des transports et les contrôleurs aériens devraient travailler sans être payés, mais les voyageurs pourraient être confrontés à des retards dans la mise à jour de leur passeport américain ou d’autres documents de voyage.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Football-Concacaf Éliminatoires Coupe du Monde U20 : Haïti leader du groupe E a besoin d’un nul pour se qualifier pour la phase finale des...

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Après avoir battu (4-1) son homologue des îles Caïmans grâce à un but de Schneilorens Lebrun (12e) et...

Concacaf U20 2024: Bon début pour les Haïtiens dans les éliminatoires U-20

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Ce vendredi 23 février 2024, au Centre Technique SKNFA de Basseterre, l'équipe nationale des moins de vingt ans...

Le défilé du Super Bowl à Kansas City endeuillé par des tirs, une «tragédie» pour Biden

Kansas City (MIssouri, Etats-Unis) AGENCE FRANCE PRESSE - - Des tirs lors du défilé célébrant la victoire des Chiefs au Super Bowl à Kansas...

«Plusieurs personnes touchées» par des tirs lors de la parade du Super Bowl

Kansas City (Missouri, Etats-Unis) - Plusieurs personnes » ont été touchées par des tirs mercredi lors de la parade à Kansas City célébrant la...

Boston – MAYOR WU DECLARES SNOW EMERGENCY. PARKING BAN IN EFFECT MONDAY AT 10 P.M. BOSTON PUBLIC SCHOOLS CLOSED ON TUESDAY, FEBRUARY 13

BOSTON - Monday, February 12, 2024 - Mayor Michelle Wu today declared a snow emergency ahead of the forecasted winter storm that is expected....

Me Marjorie P Tynes (d’origine haïtienne) nommée Juge au Tribunal de Première Instance du Massachusetts

Randolph (Massachusetts) – PAR YVES CAJUSTE - La gouverneure Maura T. Healey a nommé mercredi dernier Leo Fama, Francis V. Kenneally, Courtney C. Linnehan...

Éliminatoires – Coupe du monde féminine U17 : Haïti affronte les États-Unis d’Amérique pour valider son billet pour la Coupe du monde !

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - En battant le Canada (5-0), mardi 6 février, la sélection américaine réalise jusqu'ici un parcours sans faute dans...