Friday, June 14, 2024
HomeHAITISociétéDes gangs imposent un droit de passage sur la nationale un et...

Des gangs imposent un droit de passage sur la nationale un et deux ; des syndicalistes crient au scandale.

Port-au-Prince – Par YPM – Les gangs opérant à l’entrée Sud de la capitale ainsi qu’à l’entrée nord imposent de plus en plus leur loi au grand dam des chauffeurs de transport en commun contraints à payer depuis quelques semaines un droit de péage en pour circuler sur la nationale numéro 1 (menant vers le Nord) ainsi que la nationale numéro deux (vers le Sud)
A l’entrée et sortie sud de la capitale il y a environ trois points où les chauffeurs doivent verser un droit de passage. Les prix peuvent varier en fonction de la destination finale.

A l’entrée et sortie de la capitale, les chauffeurs sont contraints de payer 1500 gourdes au gang qui contrôle Canaan pour chaque voyage et 300 mille gourdes à chaque fin de semaine par syndicat opérant sur cet axe routier.

Cette situation n’est pas sans conséquence sur les prix des transports qui ont carrément explosé., pénalisant du coup les passagers.

Des syndicalistes dépités par cette situation se demandent perplexe-où est passé l’Etat. Livrés à eux-même, à titre individuel, les chauffeurs acceptent contre leur gré de payer ce droit de passage pour ne pas s’attiirer les foudres des chefs de gang qui ne tolèrent aucun maquement ou accroc à leur loi, la seule qui est d’ailleurs appliquée dans cette république où la justice est conjuquée au passé.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES