Tuesday, May 21, 2024
HomeGeneralDénicher les bandits armés ; des membres de la population passent à...

Dénicher les bandits armés ; des membres de la population passent à l’offensive à travers l’opération ” bwa kale”

Port-au-Prince – Par YPM – Ce weekend a été largement marqué par la chasse des présumés bandits dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et aussi dans plusieurs villes de provinces. Cette initiative connue sous l’appellation populaire de « bwa kale » est devenue le cauchemar des hors-la-loi.

Près d’une semaine après l’échec de la bande du chef de gang de village de Dieu, « Manno », pour occuper le quartier de Débussy, où plusieurs présumés bandits avaient été lynchés, les recherches des membres de la population pour retrouver d’autres assaillants s’est soldée par la capture de deux d’entre eux, ce dimanche matin dans une maison que les occupants avaient fui au moment de l’invasion. Ils ont été lynchés et leurs cadavres brûlés.

A la Gônave deux bandits qui seraient membres du gang de Canaan ont été interceptés par la population alors qu’ils venaient tout juste de mettre les pieds sur l’île. Ils avaient en leur possession des armes et des munitions de différents calibres. Battus à mort, leurs cadavres ont été brûlés.

Un membre du gang de la Croix-des-Bouquets qui tentait de regagner la République Dominicaine a été tué ce dimanche ainsi que sa compagne par une patrouille de la Police Nationale d’Haïti.

A Petit-Goâve, ce dimanche, Ralph Lacombe dit « Zo pa kwit » a été abattu par le commissaire du Gouvernement de Miragoâne Jean Ernst Muscadin et son équipe. « Zo pa kwit » était un membre actif , dit-on, du gang « 5 segond » de Izo à Village de Dieu.

A Carrefour-Feuilles, une jeune dame qui avait en sa possession un sac rempli de munitions a été lynché et son cadavre calciné non loin de l’église Wesleyenne.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES