Wednesday, May 22, 2024
HomeHAITIJusticeCommissariats fermés dans l'Artibonite: les bandits sèment la terreur, la population aux...

Commissariats fermés dans l’Artibonite: les bandits sèment la terreur, la population aux abois

Port-au-Rince Par YPM– Rien ne va plus du point de vue sécuritaire dans l’Artibonite où la majorité des portes des commissariats sont fermés depuis l’assassinat de 7 policiers qui étaient partis à la rescousse de leurs frères d’armes de Liancourt, attaqués par les bandits du gang de Savien le 25 janvier dernier.

Les policiers depuis lors n’ont jamais mis les pieds dans leurs commissariats respectifs où ils sont affectés. Le 2 février dernier une délégation du haut Commadement de la PNH a été dépêchêe aux Gonaïves à l’initiative de la direction générale en vue de recueillir les doléances des policiers qui avaient posé des conditions pour regagner leur poste. Depuis cette visite, selon des sources combinées, aucune suite favorable n’a encore été donnée aux revendications des policiers qui réclament des équipements adéquats afin de pouvoir faire face aux bandits, dont des véhicules blindés, des gilets pare balles, des fusils d’assaut, des casques et munitions.

L’absence des policiers dans les commissariats dans l’Artibonite a provoqué de manière significative une augmentation considérable des cas d’assassinats, de vols, de kidnapings et détournements de camions de marchandises sur la nationale numéro 1. La population livrée à elle-même vit avec un sentiment d’angoisse permanent et n’ose plus s’aventurer dans lers rues surtout à la tombée de la nuit.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES