Thursday, June 20, 2024
HomeHAITIPolitique«Chaque jour qui passe est un jour de trop dans l’enfer des...

«Chaque jour qui passe est un jour de trop dans l’enfer des gangs armés » déclare le Chancelier haïtien Victor Généus devant le Conseil de sécurité de l’ONU

Le déploiement de la Force Multinationale en Haïti largement soutenu par les États Membres des Nations-Unies face à la violence des gangs

Port-au-Prince – Par YPM – Lors d’une réunion du Conseil de Sécurité des Nations-Unies sur Haïti, le Représentant kenyan a réitèré la volonté de son pays de diriger la Mission Multinationale. Il a tenu à préciser que le Gouvernement attendait la décision de la Cour Suprême du Kenya ce 26 janvier, tout en soulignant qu’en attendant les préparatifs pour le déploiement de cette force était à un stade avancé.

La réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies (CSNU) sur la situation en Haïti, tenue ce 25 janvier 2024, a abordé plusieurs questions cruciales. Cette réunion a mis en lumière les défis politiques et de sécurité en cours en Haïti, y compris une augmentation significative de la violence liée aux gangs et des violations des droits de l’homme.

Le Chancelier Haïtien Jean Victor Généus, sans passer par quatre chemins a plaidé en faveur du déploiement urgent de la « MMSS » dans le pays car selon lui : « Chaque jour qui passe est un jour de trop dans l’enfer des gangs armés » selon le Ministre. Face à la situation sécuritaire en Haïti qui n’a cessé de se détériorer, avec une augmentation notable des homicides et des enlèvements il est évident que la violence des gangs est omniprésente, et la force de police nationale haïtienne lutte pour faire face aux défis qui sont croissants.

De ce fait le Japon, voulant se rallier à la cause haïtienne a annoncé une contribution de 14 millions de dollars pour la Mission Multinationale alors que la Suisse a préconisé le déploiement dans les meilleurs délais de la Mission. La Suisse soutient le régime des sanctions, appuie le dialogue politique en vue de la tenue des élections dans le pays. Le Représentant de la Chine de son côté a souhaité à ce que le déploiement de la MMSS se fasse en Haïti tout en préconisant à ce que l’international fasse des efforts pour atténuer la crise humanitaire en Haïti. Le Représentant des USA a qualifié de catastrophique la situation en Haïti. Il a réaffirmé le plein soutien des Etats-Unis au déploiement de la Mission Multinationale et invité l’international à appuyer la MMSS tout en prônant une solution politique.

Face à la situation sécuritaire en Haïti qui n’a cessé de se détériorer, avec une augmentation notable des homicides et des enlèvements il est évident que la violence des gangs est omniprésente, et la force de police nationale haïtienne lutte pour faire face aux défis qui sont croissants. De ce fait le Japon, voulant se rallier à la cause haïtienne a annoncé une contribution de 14 millions de dollars pour la Mission Multinationale alors que la Suisse a préconisé le déploiement dans les meilleurs délais de la Mission. La Suisse soutient le régime des sanctions, appuie le dialogue politique en vue de la tenue des élections dans le pays. Le Représentant de la Chine de son côté a souhaité à ce que le déploiement de la MMSS se fasse en Haïti tout en préconisant à ce que l’international fasse des efforts pour atténuer la crise humanitaire en Haïti. Le Représentant des USA a qualifié de catastrophique la situation en Haïti. Il a réaffirmé le plein soutien des Etats-Unis au déploiement de la Mission Multinationale et invité l’international à appuyer la MMSS tout en prônant une solution politique.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES