Thursday, July 25, 2024
HomeGeneralCarnage à Source-Matelas : le Gouvernement impassible, la PNH aux abonnés absents

Carnage à Source-Matelas : le Gouvernement impassible, la PNH aux abonnés absents

Port-au-Prince – Par YPM – 72 heures après avoir subi une invasion des membres des gangs « d’Izo 5 secondes » et ceux de « Canaan », la population de Source-Matelas est toujours maintenue en otage. Les rues sont contrôlées par les bandits et les membres de la population toujours en vie n’osent s’y aventurer.

Les nombreux blessés par balles, enregistrés lors de l’assaut initial ne peuvent se rendre dans un centre hospitalier en vue de recevoir les soins que leur état nécessite.

Requérant l’anonymat, des citoyens affirment que des victimes qui étaient dans un état critique ont fini par rendre l’âme faute de soins. Dans certaines maisons, des survivants ont dû déplacer des cadavres dans des chambres de la maison, en attendant que le nécessaire soit fait. Dans les rues, ce sont des chiens et des porcs qui dévorent les cadavres. Le corps d’un enfant de sept ans, a même été décapité selon des riverains qui précisent que d’autres cas similaires ont été enregistrés dans la ville.

Jusqu’à ce vendredi après-midi, le Gouvernement en place n’a fait aucune déclaration sur le carnage à Source-Matelas, ainsi que les moyens envisagés en vue de reprendre le contrôle de la ville, et ainsi, porter secours à la population. La PNH, de son côté est aux abonnés absents.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES