Monday, June 24, 2024

Port-au-Prince – Par YPM – Le journaliste Jean Tony Lorthé jusquà ce mercredi après-midi était toujours aux mains de ses ravisseurs suite à son enlèvement le 3 février dernier à Laboule 12, contrôlé par le puissant gang dirigé par le dénommé ” Ti Makak”. Le frère aîné de Jean Tony Lorthé ainsi qu’un ami de la famille qui se trouvaient à bord du véhicule ont été également kidnappés.

Les membres de la famille du journaliste, L’assoociation des Journalistes haïtiens, des associations de patrons de médias, l’office de la protection du citoyen, collaborateurs et amis du journaliste et groupes organisés de la société civile sont dans l’inquiétude et réclament la libération de Jean Tony Lorthé.

A en croire ses proches, Jean Tony Lorthé a une santé fragile et doit prendre régulièrement ses médicament et est soumis depuis des années à un régime strict. Franc catholique, Jean Tony Lorthé assurait régulièrement dans plusieurs paroisses de la capitale des cours de catéchèse – au profit de nombreux jeunes.

Selon des sources proches des négociations, le dernier appel des ravisseurs a eu lieu le week-end dernier et durant lequel Jean Tony Lorthé a pu s’adresser aux membres de sa famille pendant quelques secondes.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES