Les membres du CSPN au parlement ce mercredi

Le Sénat de la République a reçu, lors de la séance plénière du mercredi 21 février, la visite des membres du Conseil supérieur de la Police nationale (CSPN). Les membres dudit conseil ont répondu, pendant plusieurs heures, les questions de l’assemblée. Au cours de cette séance, plusieurs révélations de cas de corruption ont été faites par des sénateurs de différents blocs politiques notamment le salaire astronomique de certains directeurs généraux.

Rep. Evandro Carvalho, Democratic state senate candidate

DORCHESTER—Today, Democratic state senate candidate for the first suffolk district Evandro Carvalho announced the endorsement of former State Representative Marie St. Fleur in the race to succeed her fellow Haitian-American, Senator Linda Dorcena-Forry.

Le président de la Commission éthique et anticorruption, le sénateur Youri Latortue, a qualifié la résolution adoptée par le Sénat de la République transférant le rapport de la Commission spéciale sénatoriale à la Cour supérieure des comptes et du Contentieux administratif (CSC/CA), de déviation et de dilatoire politique. Il a, par ailleurs, promis de mener une lutte sans merci contre toute tentative visant à éteindre ce dossier.

Le président Jovenel MOISE accueille les parents de Nérilia Mondésir à Grand-Pré (Nord)

Les familles des joueuses de la sélection féminine de football U-20 ayant permis à Haïti d’obtenir sa qualification pour la coupe du monde de ladite catégorie en France en août prochain devraient avoir une lueur d’espoir tant pour leurs progénitures que pour elles-mêmes.

Se dimanch 28 janvye sa a, ti demwazèl pi-piti ke 20 tan yo, ki bat Kanada 1-0, e ki tou voye nou nan koupdimond an Frans pou mwa dout la, pote pou nou yon kè kontan san melanj. Sa montre vre bon jou ak move jou, se pye dwat ak pye goch: yon lè se dwat ki pran devan, yon lòt lè se goch la. Paske, tout kè kontan ak fyète ti demwazèl yo pote pou nou an pa efase tristès-fache-desepsyon jouman prezidan ameriken an, Donald Trump : « Salvadò, peyi afriken yo ak Ayiti se “peyi poupou”. Li ban nou kout pik sa a, lavèy 12 janvye.

Les débats ont failli tourner au vinaigre ce mardi à la Chambre des deputes au moment des discussions et débats pour la formation des 20 Commissions permanents de cette année legislative. Aucune entente n’a été trouvée entre les leaders des 5 blocs politiques (APH, GPEP, GPS, OPL, VERITE et alliés) régulièrement inscrits la semaine dernière.

Sans surprise, le sénateur Joseph Lambert a été élu ce soir à la présidence du Sénat en remplacement de son collègue Youri Latortue (AAA, Artibonite) qui “aura donc respecté son mot” en complétant seulement un mandat. Le parti au pouvoir et ses allies ont pratiquement raflé tous les postes.

Composition du nouveau Bureau du Sénat:

Joseph Lambert, Président (KONA, Sud-Est)
Pierre François Sildor (Vice-Président, PHTK SUD)
Onondieu Louis, Questeur (KID, Nord-Ouest)
Dieupie Chérubin, Premier Secrétaire (KID, Sud-est)
Willot Joseph , 2ème Secrétaire (PHTK, Centre)

Le 29 novembre dernier, la veille de la réception du rapport sénatorial sur la gestion des fonds Petro-Caribe, le président de la république aurait eu une rencontre au palais national avec des sénateurs de la majorité supportant son projet. Cette réunion qui, dans tout système démocratique, aurait eu tout l’air d’un fait divers, un non-événement, qui tiendrait de la routine, a pris chez nous une proportion démesurée, l’allure d’une catastrophe nationale. Politiciens, éditorialistes, chroniqueurs politiques, journalistes, médias sociaux, professeurs de sciences politiques, constitutionnalistes; tout ce que la république (comprenez Port-au-Prince) comporte de bien-pensant en la matière, dénoncent en chœur ce qui à leurs yeux s’apparente à une violation systématique de la constitution, un crime passible de haute trahison. Toute rencontre de l’Exécutif, même avec sa propre majorité, parait suspecte et déclenche automatiquement une avalanche de réactions indignées.

Walter Bagehot, un  des précurseurs de la pensée aronienne, pose la réflexion sur l’évolution sociale par l’importance que joue le concept de discussion au regard des libertés et des faits politiques. Les sapiens sont à même de résoudre leurs problèmes en mettant au tapis les faits, en débattant et en apportant les solutions, au travers des contradictions.

Par principe, il faut combattre le fléau de la corruption dont les effets peuvent se résumer en trois points :

  1. Concentration des richesses du pays entre les mains d’un petit groupe d’occupants du pouvoir politique et de certains affairistes nationaux et internationaux. Donc pauvreté de masse.
  2. Extinction du goût du travail chez ceux-là qui la pratiquent ou qui la subissent. C’est pourquoi l’on voit bien que l’appareil d’État dans notre pays est toujours au ralenti et notre productivité si faible.
  3. Sale réputation de notre pays dont les ressortissants sont mis à l’index à l’étranger, réputation qui repousse les investissements sains, internationaux et nationaux.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)