Monday, April 15, 2024
Home INTERNATIONAL Etats-Unis Trump inculpé pour avoir tenté de faire modifier le résultat de l’élection...

Trump inculpé pour avoir tenté de faire modifier le résultat de l’élection de 2020

WASHINGTON – AGENCE FRANCE PRESSE, AFP – Donald Trump a été inculpé mardi pour ses tentatives d’inverser le résultat de l’élection présidentielle de 2020, l’accusation la plus grave à peser contre l’ex-président, déjà doublement poursuivi au pénal.

Le grand favori des primaires républicaines pour l’élection de 2024 est inculpé de « complot à l’encontre de l’État américain », d’entrave à une procédure officielle et d’atteinte aux droits électoraux après une enquête supervisée par le procureur spécial Jack Smith.

« Malgré sa défaite, l’accusé était déterminé à rester au pouvoir. Par conséquent, durant plus de deux mois après le scrutin du 3 novembre 2020, l’accusé a diffusé des mensonges selon lesquels il y a eu des fraudes ayant modifié le résultat et qu’il avait en fait gagné », relève l’acte d’accusation.

« Ces allégations étaient fausses et le prévenu savait qu’elles étaient fausses, peut-on y lire. Mais le prévenu les a répétées et les a largement diffusées malgré tout. »

L’ex-président, déjà inculpé dans deux autres dossiers, est convoqué le 3 août devant un tribunal fédéral de Washington, selon plusieurs médias.

Donald Trump avait annoncé le 18 juillet avoir reçu de Jack Smith une lettre l’informant qu’il était visé personnellement par l’enquête fédérale sur les tentatives de modification des résultats de la présidentielle de 2020, et notamment l’assaut contre le Capitole du 6 janvier 2021.

Ce jour-là, il avait tenu un discours enflammé devant ses partisans réunis non loin de la Maison-Blanche, les appelant à se « battre comme des diables » contre les résultats de l’élection présidentielle que les élus devaient certifier.

Une foule avait ensuite envahi le Capitole, des scènes de violence et de chaos qui avaient choqué le pays et le monde.

Mardi après-midi, peu avant l’annonce, Donald Trump avait affirmé sur sa plateforme Truth Social s’attendre à une inculpation imminente, en accusant le procureur spécial de vouloir entraver sa campagne pour 2024.

« On me dit que Jack Smith le cinglé, pour s’ingérer dans l’élection présidentielle de 2024, va lancer une nouvelle inculpation bidon contre votre président préféré — moi — à 17 h », a-t-il écrit.

« Pourquoi ne l’ont-ils pas fait il y a deux ans et demi ? Pourquoi ont-ils attendu si longtemps ? Parce qu’ils voulaient que ça arrive en plein dans ma campagne », a-t-il ajouté.
Il s’agit des accusations les plus sérieuses portées contre l’ex-chef de l’État, déjà poursuivi au pénal dans l’affaire de la gestion apparemment négligente des documents confidentiels de la Maison-Blanche et celle des paiements suspects versés à une ancienne actrice de films pornographiques.

Donald Trump, 77 ans, est devenu cette année le premier ex-président des États-Unis à être inculpé au pénal par la justice fédérale.

Loyauté de la base républicaine
Le tempétueux homme politique et milliardaire conserve malgré tout la loyauté d’une bonne partie de son parti : il domine en effet les sondages concernant l’investiture républicaine et creuse même l’écart avec le numéro 2, le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, qui cumule les faux pas depuis le début de sa campagne.

L’effet que cette dernière inculpation aura sur la candidature de Donald Trump à la Maison-Blanche n’est pas encore clair. L’ex-président a déjà dénoncé dans les dernières semaines une « chasse aux sorcières », une nouvelle « ingérence électorale » et une « utilisation politique » de la justice pour l’empêcher d’être candidat.

Poursuivant une longue campagne de désinformation, M. Trump continue d’affirmer, sans preuve aucune, que l’élection de 2020 lui a été « volée ».

Les ennuis risquent de ne pas s’arrêter là pour lui : une procureure de l’État de la Géorgie doit également annoncer d’ici septembre le résultat de son enquête sur les pressions qu’il a exercées pour tenter d’altérer le résultat de la présidentielle de 2020 dans cet État du Sud.

Donald Trump a quitté la Maison-Blanche en 2021, après avoir été visé durant son mandat par deux procès en destitution : l’un pour des accusations de pressions exercées sur l’Ukraine afin qu’elle lui divulgue des éléments embarrassants sur Joe Biden, l’autre sur son rôle dans l’attaque du Capitole.

Il avait été acquitté dans les deux dossiers grâce à la majorité républicaine au Sénat. Mais plusieurs de ses soutiens ont été reconnus coupables et condamnés dans ces affaires, dont son directeur de campagne de 2016 ainsi que son avocat personnel.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Football : Éliminatoires de la Coupe du Monde U20 Haïti aura le Mexique sur son chemin en éliminatoire !

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Ce jeudi 11 avril 2024, l'instance suprême de la région, la Concacaf, a procédé au tirage au sort...

Publication ce vendredi de l’arrêté portant création du Conseil Présidentiel de Transition non sans interrogations

Port-au-Prince - Par YPM - Le gouvernement démissionnaire a publié ce vendredi l’arrêté portant création du Conseil Présidentiel de Transition avec 9 membres dont...

Football:Championnat de Futsal de la Concacaf – Haïti sur le sol nicaraguayen à la recherche d’un billet pour la Coupe du monde ouzbek

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Une partie de la délégation haïtienne composée de joueurs et dirigeants locaux a quitté la capitale pour se...

Début de démolition des maisonnettes limitrophes de l’aéroport International Toussaint Louverture pour des raisons de sécurité et la reprise des vols sur Port-au-Prince

Port-au-Prince - Par YPM - Depuis lundi dernier, les autorités semblent avoir pris le taureau par les cornes pour procéder à la démolition de...

Le Conseil des Ministres d’Ariel Henry retarde à nouveau la mise en place du Conseil Présidentiel avec de nouvelles exigences

Port-au-Prince - Par YPM - Vraisemblablement il faudra patienter encore quelques jours pour connaître l’issue du processus devant amener à l’entrée en fonction du...

Football- Concacaf : Publication do calendrier des Éliminatoires de la Coupe du monde 2026

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - L'équipe nationale senior dirigée par Sébastien Migné doit débuter les éliminatoires lors du deuxième tour car les Grenadiers...

Collège Bird, l’Ecole JB Damien, la Première Église Baptiste de la Réunion connaissent la fureur des bandits

Port-au-Prince - Par YPM - Le lundi 8 avril 2024, plusieurs quartiers du bas de la ville de Port-au-Prince, dont tout le périmètre du...

LA MAIRESSE WU ET LE BUREAU DE L’ACCÈS AUX LANGUES ET AUX COMMUNICATIONS FONT PROGRESSER LES PLANS D’ACCÈS AUX LANGUES ET AUX COMMUNICATIONS DANS...

Plans visant à améliorer les efforts des services municipaux pour garantir que les résidents puissent mieux accéder aux programmes, services et informations de la...