Sunday, April 14, 2024
Home INTERNATIONAL Etats-Unis Poutine et Trump tiendront leur premier sommet le 16 juillet à Helsinki

Poutine et Trump tiendront leur premier sommet le 16 juillet à Helsinki

Donald Trump était arrivé à la Maison-Blanche avec la promesse de réconcilier l’Amérique avec la Russie. Dans un contexte encore dégradé un an et demi après, le milliardaire républicain tiendra son premier sommet bilatéral avec Vladimir Poutine le 16 juillet à Helsinki, en terrain neutre.
En préparation depuis des mois, la rencontre entre les deux chefs d’État, qui ne se sont vus qu’en marge de réunions internationales, a enfin une date et un lieu, annoncés simultanément jeudi par le Kremlin et la Maison-Blanche.
Près de 10 ans après la « relance » voulue par Barack Obama et qui a tourné à l’échec, elle constitue une nouvelle tentative de réchauffer des relations qui n’ont jamais été aussi mauvaises depuis la Guerre froide entre la Russie et les États-Unis.

La liste des points de désaccord n’a fait que s’allonger ces dernières années, avec le soutien de Moscou au régime syrien, l’annexion de la Crimée puis l’insurrection prorusse dans l’est de l’Ukraine, les accusations d’ingérence russe dans la présidentielle américaine ou encore l’empoisonnement de l’ex-espion russe Sergueï Skripal, à l’origine d’une vague historique d’expulsion de diplomates, y compris américains.

 

Faire bouger les lignes diplomatiques

La rencontre intervient aussi dans un contexte où Donald Trump fait bouger les lignes diplomatiques en se brouillant avec ses alliés au G7 ou en rencontrant le leader nord-coréen Kim Jong-un.

Lors de cette rencontre seront abordés « l’état actuel et les perspectives de développement des relations russo-américaines », ainsi que les principaux sujets internationaux, a indiqué le Kremlin dans un communiqué.

« Les deux leaders vont discuter des relations entre les États-Unis et la Russie ainsi que d’un certain nombre de sujets liés à la sécurité nationale », a précisé de son côté la Maison-Blanche.

Affirmant mercredi soir son intention d’évoquer notamment les crises en Syrie et en Ukraine avec son homologue, Donald Trump s’est montré prudemment optimiste : « Peut-être que cela aboutira à des choses positives », « beaucoup de bonnes choses peuvent intervenir lorsqu’on rencontre les gens ».

L’accord pour organiser ce sommet, surveillé de très près aux États-Unis où la Russie est accusée d’avoir œuvré en faveur de l’élection de Donald Trump, a été finalisé mercredi lors d’une visite à Moscou du conseiller à la sécurité nationale de la Maison-Blanche, John Bolton.

Vladimir Poutine, qui l’a reçu tout sourire sous les ors du Kremlin, a affirmé espérer « ne serait-ce que des premiers pas pour rétablir des relations complètes », assurant n’avoir « jamais aspiré à la confrontation ».

 

« Il faut malheureusement constater que les relations russo-américaines ne sont pas au meilleur de leur forme », a-t-il ajouté, estimant qu’il s’agissait du « résultat d’une âpre lutte politique interne aux États-Unis ».

Une première rencontre depuis novembre dernier

Le dernier entretien entre les deux chefs d’État remonte à une brève discussion en marge d’un sommet du G20 au Vietnam en novembre dernier. Ils cherchent à se rencontrer depuis la réélection, en mars, de Vladimir Poutine pour un quatrième mandat courant jusqu’en 2024.

Selon le Kremlin, le sommet devrait comporter un tête-à-tête, un repas de travail, une conférence de presse conjointe et la publication d’une déclaration commune.

Avant cette rencontre, Donald Trump doit assister au sommet de l’OTAN, prévu les 11 et 12 juillet à Bruxelles, puis il est attendu à Londres le 13.

Le 15 juillet, Vladimir Poutine devrait assister à la finale de la Coupe du monde de soccer.

Avant de repartir de Moscou, John Bolton a expliqué qu’il était « important que ces deux leaders de deux pays à l’importance critique se rencontrent pour discuter de leurs problèmes mutuels et des domaines de coopération ».

« Je n’exclus pas qu’ils arrivent à des accords concrets, mais il y a de nombreux sujets à aborder », avait-il ajouté.

Le sommet devrait également permettre d’aborder les questions du désarmement, alors qu’aussi bien Moscou que Washington ont fait ces derniers mois des déclarations martiales sur le renforcement de leurs capacités militaires.

 

Source : Agence France Presse

 

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Football : Éliminatoires de la Coupe du Monde U20 Haïti aura le Mexique sur son chemin en éliminatoire !

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Ce jeudi 11 avril 2024, l'instance suprême de la région, la Concacaf, a procédé au tirage au sort...

Publication ce vendredi de l’arrêté portant création du Conseil Présidentiel de Transition non sans interrogations

Port-au-Prince - Par YPM - Le gouvernement démissionnaire a publié ce vendredi l’arrêté portant création du Conseil Présidentiel de Transition avec 9 membres dont...

Football:Championnat de Futsal de la Concacaf – Haïti sur le sol nicaraguayen à la recherche d’un billet pour la Coupe du monde ouzbek

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Une partie de la délégation haïtienne composée de joueurs et dirigeants locaux a quitté la capitale pour se...

Début de démolition des maisonnettes limitrophes de l’aéroport International Toussaint Louverture pour des raisons de sécurité et la reprise des vols sur Port-au-Prince

Port-au-Prince - Par YPM - Depuis lundi dernier, les autorités semblent avoir pris le taureau par les cornes pour procéder à la démolition de...

Le Conseil des Ministres d’Ariel Henry retarde à nouveau la mise en place du Conseil Présidentiel avec de nouvelles exigences

Port-au-Prince - Par YPM - Vraisemblablement il faudra patienter encore quelques jours pour connaître l’issue du processus devant amener à l’entrée en fonction du...

Football- Concacaf : Publication do calendrier des Éliminatoires de la Coupe du monde 2026

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - L'équipe nationale senior dirigée par Sébastien Migné doit débuter les éliminatoires lors du deuxième tour car les Grenadiers...

Collège Bird, l’Ecole JB Damien, la Première Église Baptiste de la Réunion connaissent la fureur des bandits

Port-au-Prince - Par YPM - Le lundi 8 avril 2024, plusieurs quartiers du bas de la ville de Port-au-Prince, dont tout le périmètre du...

LA MAIRESSE WU ET LE BUREAU DE L’ACCÈS AUX LANGUES ET AUX COMMUNICATIONS FONT PROGRESSER LES PLANS D’ACCÈS AUX LANGUES ET AUX COMMUNICATIONS DANS...

Plans visant à améliorer les efforts des services municipaux pour garantir que les résidents puissent mieux accéder aux programmes, services et informations de la...