Monday, June 17, 2024
HomeHAITIPolitiquePourquoi pas une femme comme la future Présidente d’Haïti ? » selon...

Pourquoi pas une femme comme la future Présidente d’Haïti ? » selon la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes Me Marie Giselhaine Mompremier à l’occasion du 3 avril

Port-au-Prince – Samedi, 3 Avril, 2021 – Par YPM – En raison des festivités prévues au cours de la semaine sainte, le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes a décidé de célébrer officiellement la Journée Nationale du Mouvement des Femmes Haïtiennes, fixée officiellement le 3 avril, les 6 et 7 avril prochain à Jérémie dans le Département de la Grand-Anse autour du thème : « Le leadership féminin pour un futur égalitaire et paisible en Haïti dans un monde de la Covid 19 ».

De nombreuses activités seront organisées en la circonstance dont une table de Concertation des organisations de la Société Civile et étatique contre la Violence Basée sur le Genre (VBG) dans le Département de la Grand-Anse.

La Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, Me Marie Giselhaine Mompremier à l’occasion du 3 avril a salué la mémoire des femmes haïtiennes disparues et celles qui continuent à se battre encore pour la promotion et la défense des droits des femmes. Elle en a profité pour réaffirmer la volonté du Ministère qu’elle dirige de discuter avec tous les secteurs au niveau de l’Etat de prendre leurs responsabilités de manière à ce qu’ils adoptent toutes les mesures pour intégrer dans leurs politiques, programmes et projets « les intérêts stratégiques des femmes et des filles (mineures) dans le pays.

La Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, Me Marie Giselhaine Mompremier en a profité pour appeler toutes les organisations qui militent pour la défense des droits des femmes à faire front commun lors des prochaines élections afin qu’il y ait beaucoup d’élues femmes à tous les niveaux. « Pourquoi une femme ne pourrait-elle pas devenir la nouvelle cheffe d’Etat du pays » a lancé la Ministre à la condition féminine invitant du coup les femmes à voter en faveur de la nouvelle constitution controversée et dénoncée par de nombreux secteurs.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES