Tuesday, May 21, 2024
HomeHAITIPolitiqueMission de la Caricom en Haïti : des opposants appellent à la...

Mission de la Caricom en Haïti : des opposants appellent à la démission du Premier Ministre Ariel Henry

Port-au-Prince – Par YPM -Les signataires de la déclaration de Kingston dont la Fanmi Lavalas, le PHTK, En Avant, Ede, Nous Pap Dòmi, OPL, le collectif 30 janvier, lors de leur rencontre avec les émissaires de la Caricom ce mercredi 6 septembre 2023, ont réclamé la démission du Premier Ministre Ariel Henry.


Selon les partis, plateformes, s’alignant sur cette position, le Premier Ministre Ariel Ariel Henry, particulièrement du mois de juin à septembre, a clairement prouvé son incapacité de mener à bien la barque nationale. ” Massacre à Canaan, Carrefour sous l’emprise des bandits, toute la région métropolitaine de Port-au-Prince est encerclée par des gangs criminels, (…), Il n’y a plus moyen de composer avec Ariel Henry” selon un membre de l’un des partis poliques ayant rencontré les émissaires de la Caricom.

Les signataires de la déclaration de Kingston dont la Fanmi Lavalas, le PHTK, En Avant , Ede, le collectif du 30 janvier ont clairement fait savoir aux émissaires de la Caricom, qu’en aucun cas, le Premier Ministre Ariel Henry, ne peut faire partie de la solution par rapport aux nombreuses difficultés auxquelles fait face la population après plus de deux ans au pouvoir.

” Nous sommes en face d’un Gouvernement criminel qui assassine la population” a lâché un membre de l’accord de Montana à l’issue de la réunion avec les envoyés de l’OEA. ” L’Etat ne peut plus fonctionner dans le désastre” a indiqué pour sa part un membre d’une collectif 30 janvier, qui soutient que la meilleure formule pour sortir Haïti de ce bourbier, est l’option d’un Exécutif bicéphale, plus proche de la constitution à travers les articles 136 à 150 de la constitution.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES