Tuesday, April 23, 2024
HomeINTERNATIONALEtats-UnisL’ouragan «Idalia» balaie la Floride et provoque des inondations

L’ouragan «Idalia» balaie la Floride et provoque des inondations

Steinhatchee et Washington – AGENCE FRANCE PRESSE – Les rafales d’Idalia balaient mercredi la Floride où l’ouragan a touché terre, provoquant des inondations « catastrophiques » et potentiellement mortelles.

Idalia a touché terre près de Keaton Beach à 07 h 45 locale sur la côte nord-ouest de la Floride en tant qu’ouragan de catégorie 3 accompagné de vents extrêmement violents pouvant souffler jusqu’à 205 km/h, a indiqué le Centre national des ouragans (NHC).

« Des phénomènes de submersions marines catastrophiques sont en cours le long de la côte et des rafales dangereuses se déplacent vers l’intérieur et le nord de la Floride », a précisé l’institut.

Après être passé brièvement en catégorie 4 sur l’échelle Saffir-Simpson qui en comprend 5, Idalia a été rétrogradé en catégorie 1 et ses bourrasques soufflent désormais jusqu’à 150 km/h, selon le dernier bulletin du NHC.

À Steinhatchee, petite ville d’un millier d’habitants située sur la côte à 30 km au sud de Keaton Beach, la rue principale, quasi déserte, est complètement inondée et semble un prolongement de la rivière avoisinante.

Patrick Boland s’est calfeutré chez lui, au lieu d’évacuer, pour affronter le passage de l’ouragan et ne regrette pas son choix.

« Des arbres sont tombés devant chez moi mais sinon la maison a été épargnée. Tout va bien », explique l’homme de 73 ans à l’AFP, visiblement soulagé.

D’autres villes ont vu le niveau des eaux monter à grande vitesse, comme Cedar Key, située sur la côte, qui a rapporté des vagues de plus de 2 mètres, un niveau record pour la zone.

« C’est inondé, tout est inondé », a déclaré à CNN Shely Boivin, la gérante du motel Beach Front, située dans la station balnéaire. « Je viens de voir des tables de pique-nique descendre la rue dans le flot qui dévale ».

Clearwater ou encore Tampa ont aussi vu leurs rues et leur port inondés, les habitants devant se déplacer dans des mètres d’eau avec leurs affaires sur la tête.

« Les inondations que nous vivons maintenant ne sont rien comparé à ce qui va arriver dans quelques heures », a prévenu la maire de Tampa, Jane Castor sur CNN, expliquant que la marée devait monter dans les prochaines heures apportant avec elle des mètres d’eau supplémentaires.

Cet ouragan est « puissant et si vous êtes chez vous, abritez-vous jusqu’à ce qu’il passe », a mis en garde mercredi le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis lors d’une conférence de presse, s’adressant aux personnes n’ayant pas pu ou voulu évacuer leur logement à temps.

Plus de 286 000 foyers étaient ainsi privés d’électricité mercredi matin en Floride, selon le site spécialisé Poweroutage.us.

Les météorologues américains ont alerté contre des montées des eaux qui pourraient aller jusqu’à une fourchette de 3 à 5 mètres par endroits.

« Très peu de personnes peuvent survivre au fait de se retrouver sur le chemin d’une submersion côtière majeure et cette tempête sera meurtrière si nous ne nous mettons pas hors de danger et ne la prenons pas au sérieux », a déclaré la patronne de l’agence fédérale chargée de la réponse aux catastrophes naturelles (FEMA), Deanne Criswell.

Ron DeSantis avait appelé la veille les personnes se trouvant dans les zones d’évacuation de 23 comtés le long de la côte à partir « immédiatement », ajoutant que l’ouragan serait probablement le plus puissant à frapper la région depuis plus d’un siècle.
Aide fédérale

Le président américain Joe Biden, qui s’est entretenu avec M. DeSantis, comme lui candidat à la présidence en 2024, avait approuvé lundi une déclaration d’état d’urgence, débloqué une aide fédérale et prépositionné une partie du personnel d’aide aux catastrophes naturelles.

L’aéroport international de Tampa a fermé et les vols ont été interrompus sur la côte est des États-Unis, en proie à un autre ouragan, Franklin, venu de l’Atlantique.

Même si son intensité a faibli après avoir touché terre, Idalia devrait toujours être un ouragan lorsque ses rafales atteindront le sud-est de la Géorgie mercredi après-midi puis la Caroline du Sud, qui ont déclaré l’état d’urgence.

Sur la pointe ouest de Cuba, les fortes pluies générées par Idalia, alors tempête tropicale, ont aussi provoqué des inondations et des coupures de courant.

Fin septembre 2022, la Floride avait déjà été frappée par l’ouragan Ian, qui avait fait près de 150 morts et provoqué d’importants dégâts sur son passage dans le sud-ouest de cet État.

Les scientifiques ont prévenu que les tempêtes deviennent plus puissantes à mesure que la planète se réchauffe en raison du changement climatique.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES