Wednesday, June 19, 2024
HomeHAITI«L’insécurité est la pire ennemie de l’union et donc du drapeau (…)...

«L’insécurité est la pire ennemie de l’union et donc du drapeau (…) il ne peut plus y a avoir de territoire perdu », dixit le Président du Conseil Présidentiel de Transition Edgard Leblanc Fils

Port-au-Prince – Par YPM – C’est en présence de membres du Conseil Présidentiel de Transition, du Premier Ministre a.i, des membres du Gouvernement, du Conseil Supérieur de la Justice, du Haut État-Major de la PNH, des FAD’H, de grands commis de l’Etat, du corps diplomatique que la cérémonie officielle devant marquer le 221ème anniversaire de la création du drapeau et la fête de l’Université, s’est déroulée à la Villa d’Accueil, qui fait office de Palais National, ce 18 mai 2024.

Une cérémonie, loin du rayonnement habituel à l’Arcahaie, comme il est de tradition. S’exprimant en la circonstance, le Président du Conseil de Transition, Edgard Leblanc Fils a dit reconnaître que la célébration du 221ème anniversaire de la fête du Drapeau se déroule dans un contexte pire que les années précédentes en raison d’un détachement avec la mère patrie, d’une démission collective, d’un mépris du pays et d’un individualisme forcené.

Selon Edgard Leblanc Fils, « Il faut un nouveau départ pour que l’union autour du Drapeau se concrétise dans les faits chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde. Notre Drapeau doit devenir le signe de ralliement autour d’un grand combite pour remettre en vie notre corps social en proie depuis des années à d’atroces convulsions » Le Président du Conseil Présidentiel de Transition, estime que la fête du Drapeau « ne doit plus être un rituel vide sens ». Pour Edgard Leblanc Fils il faut manifester de l’amour pour cette terre tout en déplorant le fait que des milliers de jeunes laissent le pays aujourd’hui, laissant la place à la « mauvaise sève » plongée dans la délinquance, la corruption et la mort.

Pour la fête du drapeau qui coïncide avec celle de l’Université, Edgard Leblanc Fils a salué les enseignants qui travaillent sans relâche, même dans les moments de grandes turbulences pour forger des cerveaux face au déferlement d’une barbarie qui ne se cache plus. Alors que le pays traverse une crise sécuritaire sans précédent, le Président du Conseil Présidentiel de Transition a clairement indiqué qu’avec la fête du drapeau, il n’y a plus de territoire perdu.

« Chaque mètre du territoire est possession de l’Etat Haïtien » a soutenu Edgard Leblanc Fils qui a laissé entendre que la fin de cette insécurité permanente est pour bientôt. « L’insécurité est la pire ennemie de l’union et donc du drapeau » a lancé le Président du Conseil Présidentiel de Transition.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES