Wednesday, July 24, 2024
HomeINTERNATIONALEtats-UnisLe fils de Joe Biden inculpé au niveau fédéral pour détention illégale...

Le fils de Joe Biden inculpé au niveau fédéral pour détention illégale d’arme à feu

Washington – Sources cobinées – Le fils du président américain Joe Biden, Hunter, cible privilégiée de la droite et tourment politique de son père, a été inculpé jeudi au niveau fédéral pour détention illégale d’arme à feu.

Hunter Biden est accusé d’avoir fait une fausse déclaration au moment d’acheter une arme en 2018, en disant qu’il ne souffrait pas d’addictions.

Deux chefs d’accusation sont liés au fait qu’il aurait rempli un formulaire affirmant qu’il ne consommait pas de drogues illégales au moment où il a acheté un revolver Colt Cobra en octobre 2018, ce qui était faux, détaille la chaîne américaine NBC News. Le troisième chef d’accusation porte sur le fait qu’il a possédé une arme à feu alors qu’il consommait des stupéfiants.
Fraude fiscale

Le fils du président démocrate est également inquiété dans une affaire de fraude fiscale. Il était parvenu en juin à un accord initial de plaider coupable avec le procureur David Weiss dans le Delaware, État d’origine de la famille Biden, qui lui aurait probablement permis d’éviter la prison et un procès gênant. Mais en juillet, une juge a émis des doutes sur la validité de l’arrangement, qui a été annulé. Il a par la suite plaidé non coupable de fraude fiscale.
Le procureur spécial a indiqué en août avoir clos l’enquête pour fraude fiscale dans le Delaware mais souligné qu’elle serait rouverte dans d’autres États. Hunter Biden, avocat et lobbyiste, est accusé de ne pas avoir rempli ses déclarations d’impôts en 2017 et 2018 sur des revenus d’un montant total de 1,5 million de dollars.
Cible des républicains

Donald Trump et de nombreux autres républicains ont fait d’Hunter Biden une de leurs cibles privilégiées, y voyant le talon d’Achille de Joe Biden.

Les parlementaires conservateurs lui reprochent notamment d’avoir fait des affaires douteuses en Ukraine et en Chine alors que Joe Biden était vice-président de Barack Obama (2009-2017), en capitalisant sur les réseaux et le nom de son père. C’est notamment pour cette raison que le chef républicain de la chambre des représentants a demandé l’ouverture d’une enquête en destitution contre l’actuel président. Procédure qui a, cependant, peu de chance d’aboutir.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES