Thursday, June 20, 2024
HomeHAITICooperationLe Directeur Général de la DINEPA dément tout refus de la BID...

Le Directeur Général de la DINEPA dément tout refus de la BID de renflouer les comptes de l’institution pour suspicion de corruption.

Le directeur Général de la DINEPA (Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement)  Guito Edward a tenu à faire le point sur les procédures d’exécution des différents programmes/projets financés par les bailleurs sectoriels et/ou des partenaires techniques et financiers (BID, Coopération Espagnole, Banque Mondiale, Coopération Suisse, UNICEF ..)
Le DG de la DINEPA a rejetté d’un revers de main un article d’un journal en ligne haïtien selon lequel la Banque interaméricaine de développement (BID) aurait refusé de renflouer les comptes de l’institution parce que ses responsables ne parviennent pas à donner des pièces justificatives pour des millions de dollars américains déjà décaissés pour le projet Port-au-Prince 3 qui porte une valeur totale de 65 millions de dollars américains.

“Je n’ai rien à cacher et rien ne peut se faire sans l’aval des bailleurs suivant les procédures qui sont établies en matière de décaissement” a-t-il indiqué, soutenant être victime d’une machination pour l’évincer de la Direction de la DINEPA.

Toutes les initiatives de la DINEPA (Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement)  financées par  les bailleurs se font suivant un principe de non objection de ces derniers. Ce principe est incontournable soutient le  DG  de la DINEPA.

Les Travaux prioritaires de renforcement de la production d’eau de la région métropolitaine d’eau de la région métropolitaine de PAP approuvés par le Conseil d’Administration de la Banque Interaméricaine de Développement à Washington le 25 octobre 2017, et éligible en juillet 2018, visent à l’accès aux services d’eau potable et d’assainissement de manière durable dans la région métropolitaine de Port-au-Prince et dans les sections communales du département de l’Ouest.

En matière d’exécutions des dépenses, le projet PAP 3 est sujet au strict respect des procédures établies dans l’accord signé entre la BID et l’Etat Haïtien via le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF), dans le manuel d’opérations et dans le manuel des procédures administratives et comptables.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES