Saturday, April 20, 2024
HomeHAITICooperationGilbert Bigio, Reynol Deeb et Sherif Abdallah, des hommes d’affaires en Haïti...

Gilbert Bigio, Reynol Deeb et Sherif Abdallah, des hommes d’affaires en Haïti interdits de transaction au Canada

Port-au-Prince – Par YPM – Le Canada imposera des sanctions supplémentaires, en vertu du Règlement sur les mesures économiques spéciales visant Haïti, en réponse à la conduite inacceptable de membres de l’élite haïtienne qui apportent un soutien financier et opérationnel illicite à des gangs armés, a fait savoir Mélanie Joly, ministre des Affaires étrangères du Canada.

Les dernières sanctions du Canada visent 3 membres très en vue de l’élite économique en Haïti :  Gilbert Bigio, Reynol Deeb et Sherif Abdallah et leur imposent une interdiction de transactions, ce qui aura pour effet de geler tout avoir qu’ils peuvent détenir au Canada.

Le Canada a des raisons de croire que ces personnes utilisent leur statut de membres très en vue de l’élite économique en Haïti pour protéger et permettre les activités illégales de gangs criminels armés, notamment par le blanchiment d’argent et d’autres actes de corruption.

Ces gangs et leurs partisans continuent de terroriser les populations vulnérables en Haïti en toute impunité et ils précipitent une crise humanitaire dans le pays, qui comprend la résurgence du choléra. Ils commettent également des actes de violence inqualifiables, notamment des violences sexuelles généralisées, à l’encontre des populations touchées et empêchent la prestation de services essentiels et l’acheminement d’aide humanitaire.

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES