Saturday, August 13, 2022
Home MASSACHUSETTS Boston Etats-Unis- Crise des Réfugiés haïtiens : Daniel Foote, Ex-Envoyé spécial des Etats-Unis...

Etats-Unis- Crise des Réfugiés haïtiens : Daniel Foote, Ex-Envoyé spécial des Etats-Unis en Haïti : « Personne ne m’a posé de questions sur les déportations »

Dans ses premiers commentaires publics depuis sa démission, le diplomate Daniel Foote a déclaré que l’administration Biden pourrait violer le droit international. Les conditions en Haïti sont bien trop dangereuses pour accueillir les milliers de personnes “refoulées en masse par l’administration Biden, a déclaré jeudi, devant la Commission des Affaires Etrangères de la Chambre des Représentants, l’ancien envoyé spécial dans le pays, ajoutant que les renvois pourraient constituer une violation du droit international.

Dans ses premiers commentaires publics depuis sa démission en signe de protestation contre la décision l’administration américaine le mois dernier, Daniel Foote avait livré un message clair. « La déportation vers Haïti n’est pas la solution pour le moment », a déclaré Foote aux membres de la commission des affaires étrangères de la Chambre lors d’un briefing. « Haïti est trop dangereux. Nos propres diplomates ne peuvent pas quitter nos complexes à Port-au-Prince sans garde armée. »

Officier de carrière du service extérieur, Foote a envoyé une lettre cinglante au secrétaire d’État Antony Blinken le 22 septembre, indiquant qu’il refusait d’être associé à la « décision inhumaine et contre-productive » de l’administration d’expulser rapidement des milliers de migrants haïtiens que les responsables américains de la sécurité intérieure avaient enfermés dans un camp à Del Rio, au Texas. Des images d’agents de la patrouille frontalière à cheval pourchassant des migrants noirs avaient provoqué un tollé national les jours précédents. Dans son témoignage, Foote a à la fois expliqué le raisonnement derrière sa démission et sa vision de ce qui est nécessaire en Haïti maintenant, qui comprend à la fois la formation et l’aide des États-Unis pour une force d’élite anti-gang et une volonté de permettre aux Haïtiens de tracer leur propre destin politique.

Dans les semaines qui ont suivi la démission de Foote, l’administration Biden a expulsé plus de 7 000 personnes, dont des enfants, vers Haïti, marquant l’un des plus grands efforts d’expulsion de masse de l’histoire récente des États-Unis. Foote a déclaré qu’il n’avait pas été consulté sur ces déportations massives. « Personne ne m’a posé de questions sur les expulsions », a-t-il déclaré. “Je l’ai appris dans les médias, comme nous tout le monde.”

En utilisant une ordonnance de santé publique controversée connue sous le nom de Titre 42 comme base des expulsions, le Département de la sécurité intérieure a transporté pratiquement toutes ces personnes en Haïti sans être entendues par les services de l’immigration pour déterminer si l’expulsion pourrait les exposer à un risque de préjudice physique. Alors qu’il cherchait des informations, Foote a conclu que l’administration Biden prévoyait d’expulser autant d’Haïtiens que possible sans mener ces entretiens critiques et légalement nécessaires. “C’est contre le droit international”, a-t-il déclaré. « Ça s’appelle du refoulement. »

Mis en œuvre malgré les objections des professionnels de la santé publique, le titre 42 fait l’objet d’un litige fédéral en cours.

Foote a rappelé à l’un de ses collègues du Département d’État disant que les quelque 14 000 Haïtiens qui s’étaient rassemblés sous le pont de Del Rio seraient mieux lotis en Haïti qu’au Texas. Foote a dit que rien ne pouvait être plus éloigné de la vérité. « Les gangs dirigent Port-au-Prince. C’est sous leur contrôle », a-t-il déclaré. « Ils sont mieux équipés et mieux armés que la police. »

Souces: Médias américains (Journaix et CSPAN)

- Advertisment -

LES PLUS RECENTES

Échecs / Olympiades: Le Lascahobassien Davidson Gabriel remporte le titre de Maître FIDE (Fédération Internationale d’Echecs)

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Ce dimanche 7 août, grâce à sa victoire face au Togolais Tcchouka Yakini, le fils de Lascahobas, joueur...

Un haut cadre de l’Etat et son chauffeur exécutés, leurs cadavres brûlés par des gangs armés

Port-au-Prince - Par YPM - Le Directeur de l’Entreprise Publique de Promotion de Logements Sociaux et ancien Sénateur de la République, Yvon Buissereth ainsi...

Sport et Société: Jacot Football Passion rend hommage au sénateur et chroniqueur sportif Patrice Dumont

Port-au-Prince - Par Gérald Bordes - Ce vendredi 5 août, dans son annexe d'Henfrasa, à Delmas, le directeur général de l'école de football Jacot...

La PNH libère 6 otages à La Croix-des-Bouquets

Port-au-Prince - Par YPM - La Police Nationale d’Haïti a libéré six (6) otages dont un ressortissant français lors d’une opération menée ce jeudi...

Congresswoman Ayanna Pressley Joins Vice President Harris in Dorchester for Roundtable on Reproductive Rights

WASHINGTON – Today, Congresswoman Ayanna Pressley (MA-07) joined Vice President Kamala Harris at the IBEW Local 103 in Dorchester for a roundtable with Massachusetts...

Enquête sur les armes et munitions reçues au profit de l’Eglise Épiscopale d’Haïti: deux personnes dont Le secrétaire exécutif diocésain, le père Frantz Cole...

Port-au-Prince - Par YPM- Deux personnes dont le secrétaire exécutif diocésain, le père Frantz Cole devraient répondre aux questions de la Direction Centrale de...

De fausses notes au sein du Secteur Démocratiques et Populaires

Port-au-Prince - Par YPM- Les violons semblent ne plus s’accorder entre des personnalités de premier plan du Secteur Démocratique et Populaire (SDP). En début...

Le SDP abandonne le navire d’Ariel Henry en se retirant de l’accord du septembre

Port-au-Prince - Par YPM- Le Secteur Démocratique et Populaire (SDP) qui avait mené une bataille sans merci contre l’ancien Président Jovenel Moïse, et qui...