Le président de la Commission éthique et anticorruption, le sénateur Youri Latortue, a qualifié la résolution adoptée par le Sénat de la République transférant le rapport de la Commission spéciale sénatoriale à la Cour supérieure des comptes et du Contentieux administratif (CSC/CA), de déviation et de dilatoire politique. Il a, par ailleurs, promis de mener une lutte sans merci contre toute tentative visant à éteindre ce dossier.

Nouvelle sortie fracassante du sénateur Youri Latortue. La résolution adoptée le premier février 2018, lors d’une séance inédite en absence des membres de la commission, et publiée cette semaine dans le journal officiel du pays «Le Moniteur», n’en finit pas de provoquer des remous. Les réactions s’enchainent et ne se ressemblent pas. Cette fois, c’est le sénateur Youri Latortue, président de la Commission éthique et anticorruption au Sénat qui est sorti de son silence, qualifiant de dilatoire la résolution adoptée par le bloc majoritaire du Sénat renvoyant le rapport de la Commission à la CSC/CA pour une étude plus approfondie.

Le sénateur Youri Latortue, l’un des grands artisans du premier rapport de la commission anticorruption a fustigé la résolution adoptée par les dix-sept sénateurs proches du pouvoir. « Cette résolution est une perte de temps, une déviation. C’est une manoeuvre dilatoire pour faire perdurer le processus » a déclaré l’ancien président du Sénat de la République, rappelant en outre que lors du premier rapport, les commissaires avaient travaillé de concert avec la Cour des comptes.

Lire la Suite sur le NATIONAL.ORG

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)