Le maire des Cayes Jean Gabriel Fortuné soutient que le journaliste Jean Nazaire Jeanty mérite la mort pour avoir osé critiquer l'insalubrité caractérisant la Plage de Gelée, à moins de 15 jours de la fête patronale des Cayes: pourquoi ne doit-il pas mourir s'il affirme que Gelée dégage une odeur nauséabonde

Port-au-Prince, le 7 aout 2017 - (AHP)- Le maire des Cayes, Jean Gabriel Fortuné a maintenu ses déclarations, faites vendredi, selon lesquelles, le journaliste Jean Nazaire Jeanty, qui travaille pour la station local Lebon FM, mérite la mort pour avoir réalisé un reportage dans lequel il dénonce l'état d'insalubrité dans lequel se trouve la plage Gelée à moins de 15 jours de la fête patronale de la 3e ville du pays.

Si Haiti disposait d'un service secret, vous auriez été tué ou porté-disparu moins de 24 heures après votre reportage, avait indiqué le maire au journaliste vendredi, trois jours après la diffusion du papier alors que les deux hommes se trouvaient en même temps sur les lieux d'un accident de la circulation.

Des propos qu'il a maintenus durant tout le week-end notamment, a deux reprises, sur la station de radio de Port-au-Prince pour laquelle le journaliste travaille comme correspondant ainsi que sur les ondes d'autres médias.

J'assume ce que j'ai dit. C'est l'intérêt national qui est attaqué. Le journaliste qui travaille au détriment de la communauté mérite la mort, a pesté le "premier" citoyen des Cayes dont braucoup se demandent s'il prend réellement conscience de l'ampleur de ses declarations ou s'il a perdu les pédales.

Mais, à chaque nouvelle interview, il enfonce le clou en disant que  les services secrets n'auraient même pas besoin de recevoir des instructions pour agir. C'est comme cela que les choses se passent dans de nombreux pays, "qui se respectent", a encore indiqué le maire des Cayes, sans donner un exemple de pays.

Comme pour tenter de se justifier, il  tente d'accuser le travailleur de la presse d'être un homme corrompu qui a reçu de l'argent pour produire ce reportage.

Invité à dire au micro du Directeur de Radio Macaya des Cayes, Raymond Clerger, si le fait de critiquer l'insalubrité fait qu'on mérite la mort, le maire a retorqué: pourquoi ne doit-il pas mourir?..

Il a également tenté de banaliser le fait qu'il serait tenu pour responsable si entre temps un malheur arrivait au journaliste.

Le journaliste a dénoncé les menaces de mort de Gabriel Fortuné et affirme avoir porté plainte contre lui. Il a également fait savoir qu'il allait poursuivre le magistrat pour diffamation.

Jusqu'ici, les dangereuses declarations du maire des Cayes, ne semblent pas choquer outre mesure. Mais on sait que dans d'autres circonstances, il aurait fallu bien moins pour emflammer certains médias et les réseaux sociaux.

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)