En prélude à la journée mondiale des droits de la femme, plusieurs organisations féminines ont lancé officiellement, le mardi 8 mars 2017 à l’Hôtel Oasis Pétion-Ville, le projet baptisé "KOMBAT VYOLANS''.  Ce projet qui durera 3 ans, est financé par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID), à hauteur de 3.9 millions de dollars américains dans la perspective de lutter contre la violence faite aux femmes.

Le projet KONBAT VYOLANS vise à réduire les violences basées sur le Genre en Haïti, en :

  • accompagnant les institutions haïtiennes concernées par la violence basée sur le genre,
  • renforçant la capacité des organisations qui prennent en charge les victimes de la VBG.
  • connectera les acteurs et les victimes de la VBG.
  • permettant l’accès aux informations sur la VBG et,
  • faisant la promotion d’une société sans violence basée sur le genre.

««Quand la sécurité et la santé d’une femme sont menacées, elle n’est pas en mesure de prendre soin de sa personne, de ses enfants ou de sa famille, encore moins de contribuer au développement de sa communauté.  La violence basée sur le genre est un blocus à tout progrès dans toute communauté», a déclaré Lovesun Parent, Conseillère en genre à l’USAID.

Monsieur Brian Shukan, Chargé d’affaires à l’Ambassade des Etats-Unis en Haïti, a également pris part à cette activité, et a souligné: «Aujourd’hui, l’USAID est fière, de collaborer directement avec nos partenaires haïtiens locaux, dans le cadre de notre initiative «Local Solutions», afin de renforcer la sensibilisation sur la dimension et l’impact du problème, améliorer les services offerts aux victimes de violence, et renforcer la prévention.  Nous continuerons à supporter les organisations haïtiennes et les entités étatiques dans la lutte contre ce fléau en Haïti».

M. Shukan a fait aussi référence au Rapport 2017 sur les Droits de l'Homme du Département d'État :  « Dans le rapport de cette année, nous avons souligné l'absence de législation spécifique contre la violence familiale, le harcèlement sexuel ou d'autres formes de violence ciblant les femmes. En Haïti, le viol est criminalisé selon seulement un décret ministériel de 2005. Il y a quelques jours, le Comité des Nations Unies pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes a appelé Haïti à accélérer l'adoption d'une loi sur la violence contre les femmes. Nous continuerons de soutenir le plaidoyer pour son adoption ».

Le projet dénommé "KOMBAT VYOLANS'' est supporté par :  le Centre de Promotion des Femmes Ouvrières (CPFO), l’organisation FOSREF et Ayiti Nexus en collaboration avec le Mouvement des Femmes Haïtiennes pour l’Education et le Développement (MOUFHED), Femmes en démocratie (FED), et The Edge Worldwide.  Ces organisations s’engagent donc à renforcer la lutte contre la violence basée sur le genre (GBV).  Le projet KONBAT VYOLANS est appuyé par le gouvernement des Etats-Unis à travers l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID).

 

(Fin du texte)

Infohaiti.net Tous Droits Reservés | cmosaique@aol.com (508) 498-0200 | midy2midy@aol.com (617) 470-1912 | Login

Site conçu et dessiné par : Yves Cajuste (Haitian Media Network)